LE TRAVAILLEUR CATALAN

éducation

Ministère et Direction s’acharnent !

PJJ 66. Les éducateurs de l’unité éducative d’hébergement collectif (UEHC) de Perpignan sont à nouveau dans l’obligation de rejoindre leur poste malgré la décision du tribunal administratif (TA). Les tribunaux administratifs de Nîmes et de Toulouse ont contesté les mesures et appelé à surseoir les arrêtés de déplacement administratif des personnels. Pour autant le ministère …

Ministère et Direction s’acharnent ! Lire la suite »

Des contractuels cache-misère

Education. La difficulté de trouver des remplaçants titulaires pour les enseignants malades du Covid permet à Blanquer d’embaucher toujours plus de contractuels. Chaque année plus de 30 000 enseignants non titulaires occupent des postes vacants ou remplacent des professeurs absents. Jusqu’en 2016, les vacataires étaient recrutés par le chef d’établissement au niveau  bac + 3 pour …

Des contractuels cache-misère Lire la suite »

La crise sanitaire, une aubaine pour les réformes libérales

Éducation. Jean-Michel Blanquer n’en finit pas de réaliser les rêves récurrents des ministres de l’Éducation Nationale grâce à la crise sanitaire. On avait bien compris, avec sa réforme du lycée puis du bac, l’idéologie libérale de Jean-Michel Blanquer : mise en concurrence entre établissements et entre disciplines, parcours individualisés des élèves, spécialisation précoce, introduction du contrôle …

La crise sanitaire, une aubaine pour les réformes libérales Lire la suite »

Rude cas d’école en Vallespir

Amélie-les-Bains-Palalda. La disparition d’une école pose toujours question. Les arguments sont là qui opposent les deux points de vue. Le vote du conseil municipal, intervenu le lundi 25, a approuvé la fusion des deux écoles communales. Les explications de Danielle Herbain, adjointe à la jeunesse à la mairie d’Amélie-les-Bains-Palalda. Danielle Herbain était déjà en responsabilité …

Rude cas d’école en Vallespir Lire la suite »

Stop au déni de réalité !

Education. Une large intersyndicale appelle les enseignants à la grève le 26 janvier prochain. La crise sanitaire a été un révélateur flagrant de l’état déplorable de l’Éducation. Comme de l’hôpital et de tous les services publics, d’ailleurs !Depuis des années, les politiques de l’éducation ont eu pour seuls objectifs l’économie de moyens et une gestion managériale …

Stop au déni de réalité ! Lire la suite »

« Une revalorisation historique » ?

Éducation. Quelques jours après l’assassinat de Samuel Paty, Jean-Michel Blanquer lançait le Grenelle de l’Éducation censé, selon lui, aboutir à une « revalorisation historique » des enseignants. Les concernés sont loin de partager cet avis. Dans une lettre envoyée aux enseignants le 16 novembre, le ministre Jean-Michel Blanquer annonçait : « En 2021, le ministère dispose d’une enveloppe de 400 …

« Une revalorisation historique » ? Lire la suite »

« Quand c’est pas clair, c’est Blanquer »

éducation. Le 10 novembre, plus de deux cents enseignants du primaire et du secondaire et des parents d’élèves se sont rassemblés devant les services de l’Éducation nationale pour protester contre le protocole sanitaire qu’ils jugent inapplicable. Ulcérés par les ordres et contrordres du ministre Blanquer et un protocole sanitaire qui ne protège ni les élèves …

« Quand c’est pas clair, c’est Blanquer » Lire la suite »

Le masque à l’école primaire est contesté

Covid-19. À Prades, pour la deuxième fois en dix jours, une manifestation pacifique, de quatre à cinq cents personnes, a revendiqué le « non-port » du masque pour les écoliers.  Les participants sont venus de tout le département. Ce mouvement de grogne et de protestation, animé et initié dans un premier temps par des parents d’élèves, s’est …

Le masque à l’école primaire est contesté Lire la suite »

SUR LE VIF

Annonces – Rendez-vous – Événements JANVIER 2022

Annonces - Rendez-vous - Événements
© Pixabay.

25ème Festival « Maghreb, si loin, si proche »

Vendredi 21 janvier à partir de 18h. Canet-en-Roussillon.

Vendredi 21 janvier à partir de 18h. Prades.

Samedi 22 janvier à partir de 14h. Cabestany.

Mercredi 26 janvier à partir de 18h. Alénya.

Jeudi 27 janvier à 21h. Banyuls-sur-Mer.

Samedi 29 janvier à partir de 14h30. Elne.

La liste « La Gauche Ecologiste et Solidaire » vous propose une rencontre 

Vendredi 21 janvier à 18h. Les Voiles Rouges, Canet-en-Roussillon.

L’échec du rétablissement du port de Port-Vendres fin XVIII° siècle

Samedi 22 janvier à 17h. Centre culturel, Collioure.

Les communistes des Pyrénées-Orientales présentent leurs vœux

Mardi 25 janvier à 18h30. Maison des communistes à Perpignan.

Journée de mobilisation interprofessionnelle sur les salaires et l’emploi

Jeudi 27 janvier. Manifestation intersyndicale à 10h30, place de Catalogne à
Perpignan.

AFMD 66. Ouverture du 75/77e anniversaire de la libération des camps nazis

Vendredi 28 janvier à 18h. Maison de la Catalanité à Perpignan.

UPTC. Les États-Unis, un pays en état de sécession

Vendredi 28 janvier à 18h30. Locaux du Travailleur Catalan, 44, avenue de Prades à Perpignan.

Il y a 80 ans, Abel Broc de Prades et Paul Galindo d’Escaro étaient déportés en Algérie

Samedi 29 janvier à 16h. Salle Gelcen à Prades.

Les personnels du médico-social ont manifesté

©M.M

A l’appel de la CGT, deux cent cinquante salariés du secteur médico-social du département, représentant plusieurs établissements publics et associatifs (IDEA, MAS, IME…) ont manifesté mardi matin. Devant la préfecture, les responsables prononçaient des discours revendicatifs. Ils y réclamaient sans surprise des augmentations de salaire pour tous les salariés, toutes catégories confondues (300 euros), des embauches, et critiquaient les postures nouvelles, « managériales » de certaines directions d’établissements. Après s’être donné rendez-vous pour d’autres mobilisations, ils manifestaient ensuite pour aller « expliquer » au député Romain Grau les raisons de leur colère.

©M.M

Kurdistan

Trois militantes kurdes étaient lâchement assassinées à Paris
TUCL Photos from Partout, France, Belgique.

« Il y a neuf ans, trois militantes kurdes étaient lâchement assassinées à Paris, vraisemblablement sur l’ordre de l’ambassadeur de Turquie et avec des complicités dans l’appareil d’État français, qui invoque le secret défense. Avec les associations kurdes, Fabien Roussel a exigé que toute la lumière soit faite sur ce triple crime et cette attaque inacceptable contre le territoire national. »

Répression anti syndicale chez Cémoi

Une manifestation de solidarité devant l’entreprise a eu lieu mercredi 12, entre 12h et 13h.
© M.M.

Depuis plusieurs mois, Marc Degremont fait l’objet de brimades, suite à une semaine de formation syndicale avec son syndicat CGT, à laquelle il a droit. Depuis 19 ans dans l’entreprise, il n’a jamais fait l’objet de sanctions ni de fautes professionnelles.

« Depuis plusieurs mois, vous avez fait de Marc DEGREMONT une cible à abattre, et ce depuis qu’il a effectué une formation syndicale à la CGT. Ses collègues se sont déjà mobilisés pour le défendre, et, malgré cela vous réitérez et persistez. » déclare ainsi le syndicat départemental. Une manifestation de solidarité devant l’entreprise a eu lieu mercredi 12, entre 12h et 13h.

L’humanité n’a pas de frontière

Le Comité des sans papiers a mobilisé ses militants pour faire entendre l’exigence d’hospitalité.
© DR. JML

Dans le but de médiatiser une politique de l’immigration qui rivalise avec la droite et l’extrême droite, le préfet du département, M. Stoskopf, avait invité la presse à l’opération de contrôle qu’il organisait dans le train de 18h08 à la gare de Cerbère ce mardi 11 janvier. C’était sans compter sur la vigilance du Comité des sans papiers qui mobilisa ses militants pour faire entendre l’exigence d’hospitalité et d’humanité dont devrait faire preuve notre pays à l’égard de ces hommes, de ces femmes, de ces enfants qui fuient les persécutions, la guerre ou la misère.

Pris à son propre jeu médiatique, le préfet se vit contraint de répondre aux accusations argumentées qui lui furent adressées au nom d’une autre vision des rapports humains, fondés sur le respect de la dignité, la solidarité et une communauté de destin.  

Jean Malik Lemaire

Annonces – Rendez-vous – Événements

Annonces - Rendez-vous - Événements
© Pixabay.
Présidentielles 2022. Présentation des propositions de Fabien Roussel sur la santé avec Marie Piqué

Dimanche 6 février à 14h — Salle des fêtes Bages. Mercredi 19 janvier : 6h – 8h — Hôpital de Perpignan. 10h – 11h — Centre de santé d’Elne ; 12h – 14h — Rencontre avec le personnel de santé au 44, avenue de Prades à Perpignan. 14h30 – 15h30 — Visite du quartier St-Gaudérique ; 16h — Rassemblement à Latour de France.

Rencontre-dédicace. L’Amicale des Vétérans 66 invite Richard Vassakos

Jeudi 20 Janvier à 17 h — Maison des communistes à Perpignan.
Richard Vassakos, professeur agrégé d’Histoire-Géographie, Doctorant en histoire contemporaine.  

Grève nationale

Jeudi 27 janvier, interprofessionnelle et manifestations à l’appel de l’ensemble des syndicats (hormis la CFDT). 

Les 10 ans de la librairie catalane

Pour fêter dix années de rencontres, discussions, la librairie catalane invite à une série de débats sur des thématiques diverses tout au long de l’année.
Première le vendredi 14 janvier sur la question de la langue avec Carme Junyent et Joan Peytavi.

Librairie catalane
7 place Jean Payra à Perpignan

Rencontre-dédicace : Richard Vassakos

Organisé par l’Amicale des Vétérans 66.

L’Amicale 66 des Vétérans du PCF accueillera le Jeudi 20 Janvier à 17 heures au siège du PCF 44 avenue de Prades, l’historien Richard Vassakos qui présentera et dédicacera son livre La croisade de Robert Ménard, Une bataille culturelle d’extrême droite.

Dans cet ouvrage paru en 2021, Richard Vassakos décortique avec une remarquable rigueur le montage démagogique avec lequel Robert Ménard, maire ultra-droite de Béziers, s’emploie à pervertir l’histoire. Ce personnage, grâce sa position de maire, ne considérant l’histoire que pour servir sa vision politique, n’hésite pas à vilipender les véritables historiens et à leur attribuer ses propres perversions.

(cf. à ce sujet l’article L’histoire manipulée Le Travailleur Catalan n° 3900 – 22 octobre 2021)