LE TRAVAILLEUR CATALAN

rentrée 2020

La rentrée dans nos écoles, avec masques et sans moyens nouveaux

Premier degré. D’un côté, le ministre Blanquer se multiplie dans les médias. De l’autre, les professeurs des écoles sont rentrés, assument, et se « décarcassent » dans cette période étrange de retrouvailles et de difficultés pour relancer la machine.  Jean-François Noguès, secrétaire du Snuipp 66, s’explique : « Cette rentrée est hors norme. Chacun a pu s’en rendre compte. …

La rentrée dans nos écoles, avec masques et sans moyens nouveaux Lire la suite »

Exigences sanitaires contre manque de moyens

À Vernet-Les-Bains comme ailleurs, la rentrée scolaire s’est faite sous le signe de la lutte contre la pandémie de covid-19. Le personnel enseignant et non enseignant s’efforce d’appliquer les protocoles sanitaires demandés. Mais comment faire respecter la distanciation physique avec 20 ou 22 élèves par classe ? Il faudrait pousser les murs ou recruter du personnel …

Exigences sanitaires contre manque de moyens Lire la suite »

Une grande journée d’action

CGT. Avec d’autres organisations syndicales, le syndicat appelle à une journée de lutte le 17 septembre. Rencontre avec un des responsables départementaux du syndicat. Julien Berthelemy est un des responsables départementaux de la CGT. Nous l’avons rencontré alors qu’il rentrait tout juste de vacances. Mais il n’en avait pas moins suivi l’actualité et a répondu …

Une grande journée d’action Lire la suite »

Cavalier seul ?

Rentrée politique. Les universités d’été se bousculent avec la présidentielle de 2022 en ligne de mire. C’est une tradition, fin août, les partis politiques se retrouvent, à la campagne le plus souvent, pour faire entendre leurs positions après la trêve estivale. Cette année, la rentrée est marquée par la crise sanitaire et ses conséquences sociales …

Cavalier seul ? Lire la suite »

Rentrée scolaire dans un climat d’inquiétude

Cabestany. Elus et directeurs d’établissements ont mis en place des solutions de terrain pour respecter le protocole sanitaire défini par le gouvernement.  Après une fin d’année scolaire entre ordres et contre-ordres, la rentrée scolaire est source d’inquiétudes, le nouveau protocole sanitaire étant attendu. A Cabestany, les élus et les responsables des établissements du premier degré …

Rentrée scolaire dans un climat d’inquiétude Lire la suite »

Le point de vue de la FSU des P.-O.

Rentrée scolaire. Jean-Paul Bareil est responsable départemental de la FSU. Nous l’avons rencontré et questionné sur la situation à la rentrée. Pour lui, dans le premier degré, le mécontentement est profond devant la réduction de la prérentrée pour les enseignants et les difficultés à devoir tout régler dans des délais très courts. Mécontentement aussi parce …

Le point de vue de la FSU des P.-O. Lire la suite »

Derrière les masques, la casse continue

En début de semaine, des millions d’enfants et d’adolescents ont retrouvé le chemin de l’école, du collège ou du lycée. Pour les parents, comme pour les élèves et les enseignants, le sentiment dominant mêle à la fois la satisfaction de voir réouverts les lieux d’enseignement et l’inquiétude devant le regain de l’épidémie de coronavirus. Satisfaction …

Derrière les masques, la casse continue Lire la suite »

Une rentrée pas comme les autres

Politique. Coronavirus, rentrée scolaire, plans de licenciements… une rentrée des communistes sur tous les fronts ! Entretien avec Nicolas Garcia, secrétaire départemental du PCF.   Quels sont vos ressentis pour cette rentrée de septembre 2020 ? Pour ma dernière rentrée politique comme secrétaire départemental, le contexte est vraiment particulier : angoisse, peur, incertitude, inquiétude. Il y a …

Une rentrée pas comme les autres Lire la suite »

Relance bidon ou changement absolu de cap

Ces derniers jours, le nombre de malades du Covid 19 est en hausse régulière. La première urgence est donc de tout faire pour empêcher une reprise de l’épidémie en appliquant avec rigueur les gestes barrière. Mais que fait concrètement le gouvernement pour nous protéger, pour renforcer le système de santé ? Pas grand-chose… Certes l’obligation du …

Relance bidon ou changement absolu de cap Lire la suite »

SUR LE VIF

Dernière minute

Tous les syndicats se sont unis pour appeler à cette manifestation.

Deux nouvelles journées d’action sont annoncées le 7 et 11 février prochain.

Les néonicotinoïdes définitivement interdits

Alors que le gouvernement prévoyait de les réautoriser pour la troisième année consécutive, une décision de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) l’a stoppé net. Il n’y aura plus de néonicotinoïdes en France. Le ministre de l’Agriculture a déclaré le 23 janvier qu’il ne signerait pas de nouvelle dérogation pour l’usage de semences de betteraves sucrières enrobées aux néonicotinoïdes. Le 19 janvier, l’arrêt de la CJUE sifflait la fin de la récré précisant que les vingt-sept États membres de l’Union européenne n’ont pas le droit de déroger à l’interdiction. Ces insecticides, surnommés les « tueurs d’abeilles », sont illégaux en France et dans l’Union européenne depuis 2018, en raison de leur dangerosité scientifiquement prouvée. Le gouvernement français les avait pourtant réautorisés, en 2021 et 2022, pour venir au secours des acteurs de la filière des betteraves sucrières qui peinent à trouver des alternatives. 
La biodiversité respire encore !
E.B.

Annonces – Rendez-vous – Événements du 03 au 09/02 2023

Débat avec les communistes autour de la réforme des retraites
Vendredi 3 février à 18h – Salle des fêtes à Villelongue-dels-Monts.
El Soudaqui. Rencontre autour de la monnaie locale complémentaire des P.-O.
Samedi 4 février de 10h à 17h – Café associatif L'Alchimie à Prades.
Samedi 4 février de 11h30 à 13h - « La mare aux Libellules » à St-Nazaire.
Dimanche 5 février de 9h à 13h – sur le marché à Elne.
Dimanche 12 février de 10h à 17h – Salle des fêtes à Bouleternère.
Les Rendez-vous de St-Estève. Résister par l'art et la littérature (conférence de Pierre Chevalier)
Lundi 6 février à 18h30 – Théâtre de l'Étang à Saint-Estève.
Conférence
Faune sauvage des Albères et du Vallespir
Jeudi 9 février à 18h30 - Salle des mariages de Sorède.
Journée d’action et de mobilisation contre la réforme des retraites : mardi 7 et samedi 11 février.

Qu’est-ce que la sardane ?

Le 9 février prochain, l’Institut Jean Vigo invite le réalisateur Jordi Vidal à présenter son film Nous dansons sur un volcan, produit par Cinémaginaire (Kalimago). Ce sera la première projection à Perpignan après une série de projections en Catalogne Sud, qui ont provoqué moult débats  dans les milieux catalanistes. Le film de Jordi Vidal, basé sur des documents d'époque comme des images actuelles, apporte une nouvelle lumière politique sur l'histoire et le sens de la Sardane : résistance, utopie sociale ?

Deuxièmes chemins de la réussite du 66

Samedi 4 février 2023
 13h00 – 17h30 
Site Christian Bourquin du Département 66 
30 rue Pierre Bretonneau, 66 000 PERPIGNAN 
Une initiative de la FCPE départementale, soutenue par la Région et le Département.  Au programme, des ateliers, des conférences sur l’orientation des collégiens, une information sur Parcoursup, un forum des métiers.
Une initiative certes intéressante, même si on peut s'interroger sur sa date, deux jours après le forum pour les terminales de L’Étudiant et une semaine avant le forum troisième. Ces deux manifestations pour lesquelles les services d’orientation de l’Éducation nationale sont partie prenante. 

Annonces – Rendez-vous – Événements du 27/01 au 02/02 2023

Assemblée générale du Mouvement de la Paix
Samedi 28 janvier à partir de 14h30 FOL 1 rue Michel Doutres Perpignan.
Fabien Roussel invité du Grand RDV Europe 1
Dimanche 29 janvier à 11h.
Fabien Roussel invité de « C’est Excellent » sur Sud Radio
Dimanche 29 janvier à 20h.
La rafle des Juifs étrangers d’août 1942 (conférence de Georges Sentis)
Lundi 30 janvier à 14h30 – Salle du Foyer à St-Génis-les-Fontaines.
Grande journée de grèves et de manifestations contre la réforme des retraites Macron
Mardi 31 janvier.

Débats avec les communistes autour de la réforme des retraites
Mardi 31 janvier à 18h30 salle Marcel Oms Alénya.
Vendredi 3 février à 18h  - Salle des fêtes à Villelongue-dels-Monts.
Permanence Consulat itinérant de Cuba
Samedi 4 février de 9h30 à 17h au 44 avenue de Prades Perpignan.
El Soudaqui. Rencontre autour de la monnaie locale 
complémentaire des P.-O.
Samedi 4 février de 10h à 17h – Café associatif L'Alchimie à Prades.
Samedi 4 février de 11h30 à 13h - « La mare aux Libellules » à St-Nazaire.
Dimanche 5 février de 9h à 13h – sur le marché à Elne.
Grande rifle du Travailleur Catalan
Dimanche 12 février à 15h – Centre culturel de Cabestany.

Et maintenant le 31 janvier 

Le gouvernement a choisi l'épreuve de force.
La première passe d'armes avec deux millions de manifestants (20 000 à Perpignan) le 19 janvier est à l'avantage du peuple. 

L'ensemble des organisations syndicales sont unies, la très grande majorité des Français refusent que l'âge du départ à la  retraite soit reculé à 64 ans. Si le pouvoir devait s'entêter et tenter le passage en force malgré ce 49.3 populaire et citoyen, l'espoir pourrait se transformer en colère noire. Le 21 janvier des dizaines de milliers de manifestants ont défilé dans les rues de Paris à l'appel des organisations de jeunesse et de la France insoumise.
Dès le soir du 19 janvier l'intersyndicale se réunissait et publiait dans un communiqué  : « Le gouvernement doit renoncer à la fois à l'âge de départ àla retraite à 64 ans et à l'accélération de l'augmentation de la durée de cotisation. D'autres solutions existent. » Dans ce même communiqué, l'ensemble des organisations syndicales appellent à une nouvelle journée de grèves et manifestations interprofessionnelles le mardi 31 janvier. D'ici là, des actions sont envisagées comme des tractages, de l'affichage, des préavis de grève reconductibles sont déposés. Philippe Martinez de la CGT annonce : « il faut des temps forts pour tout le monde, mais après il y a dans des professions des actions qui vont se mener notamment le 23 janvier, jour de présentation de la loi en conseil des ministres. »
L'heure est à la grande mobilisation pour faire date le 31 janvier dans l'unité syndicale et avec le soutien des forces et partis de gauche et écologistes.
Jacques Pumaréda

Ados sans Frontières change de présidente

L’association de parrainage de jeunes migrants, Ados sans Frontières 66, vient d’élire une nouvelle présidente lors de l’assemblée générale exceptionnelle du 21 janvier.  Isabelle Laffon, jusqu’ici secrétaire de l’association et marraine d’un jeune sénégalais depuis juin 2022, a accepté de prendre la présidence. Son dynamisme et son expérience sont le gage d’un renouveau bénéfique pour l’association. Si vous souhaitez vous informer, vous pouvez la contacter à adosansfrontiere66@gmail.com.