LE TRAVAILLEUR CATALAN

Je dédie cette humeur à tous les membres passés, présents et futurs du comité de rédaction.

– Le T.C. ? Comment qu’il va ?… 

– Mais comme il peut, ma bonne dame… Tu n’es pas sans savoir que la presse écrite est en difficulté… que la presse d’opinion n’est plus ce qu’elle était… que les idées, les valeurs progressistes se voient fermer beaucoup de portes… que le décervelage se porte à merveille… que les réseaux sociaux ne nous ont pas rendus plus lucides… Mais, dans un monde où le pognon bouffe tout, en particulier les journaux, le TC poursuit son bonhomme de chemin sur ces pistes accidentées et il a l’ambition de continuer…

Vous ne vous ennuyez pas

– Tu sais chaque semaine, moi, il me fait du bien, il me lave l’esprit de beaucoup de couillonnades que je lis, que j’entends ailleurs. Je ne citerai pas de nom, mais tu m’as comprise. Je suppose que vous ne vous ennuyez pas à la rédaction devant toutes ces couillonnades…

– Á la rédaction c’est toujours la « fête », même un peu plus. Parfois on s‘engueule, mais toujours dans un esprit de saine et franche camaraderie… On a gardé nos âmes d’enfants.

– Pourquoi tu tousses ?

La tête vide

– Je tousse parce que je dois faire un billet d’humeur et que j’ai la tête vide, alors pour occuper la page, je parle du TC, de son quotidien …

– Il devient quotidien, le TC ?

– Pas encore… je veux parler de la vie quotidienne, enthousiaste bien sûr, que la fabrication du journal  fait mener chaque semaine à une bande de joyeux drilles, parce qu’on reste un hebdomadaire « un journal ouvert pour esprits libres » comme elle dit la une…

Tousser et retousser

– Pourquoi tu retousses ?

– Parce que c’est dur d’être ouvert, libre, un peu engagé et tout et tout et à l’âge d’une retraite plus que méritée pour beaucoup d’entre nous de faire un journal avec au fond de la cervelle l’idée que le monde est plus que mal fait et qu’il pourrait être utile de le refaire… Aujourd’hui, que veux-tu que je refasse ? J’ai l’humeur à plat… J’avais dit à la camarade qui fait rédac-chef que je parlerai des retraites… Elle va pas être contente. Je vais répéter toujours pareil, et ça m’énerve…

– Écoute-moi, c’est pas grave. Tu as plein de sujets à ta disposition, pas marrants-marrants, certes, mais il te permettrait de finir la page commencée. Tu pourrais parler de l’Ukraine, de la majorité relative de Macron qui lui donne des envies de dissolution, des profs que Pap Ndiaye veut faire travailler plus pour gagner presque aussi peu, du maire Karismatique de Perpignan, de l’empreinte carbone et des COP qui se suivent et se ressemblent, en bref de la vie comme elle va…mal.

Le long fleuve intranquille

– La vie, elle va mal, je sais. Un long fleuve intranquille, ce qui fait son charme d’ailleurs…et au TC on s’en nourrit sans retenue pour râler comme il faut. Comme tu es gentille Marinette grâce à toi, à ton coup de pouce, à ton soutien sans faille pour le TC mon humeur est faite sans les retraites qui me portaient peine. Et avec plein d’idées pour la suite.

– Pour la toux ne t‘inquiète pas : c’est super quand on tousse ensemble ! L’essentiel, c’est de tousser dans le même sens.

Cette Marinette elle a toujours les mots qu’il faut.

Jean-Marie Philibert et sa copine Marinette

 
Cet article est en lecture libre. Pour avoir accès à l'ensemble du site, merci de vous connecter ou vous inscrire

ARTICLES EN LIEN

La mayonnaise - Depuis presque 20 ans on copine sec, du matin au soir à glandouiller, à palabrer, à aller au café, au cinéma, à faire encore un peu le syndicaliste et donc à militer, à lire la…

La mayonnaise Lire la suite »

La retraite… ma copine - Depuis presque 20 ans on copine sec, du matin au soir à glandouiller, à palabrer, à aller au café, au cinéma, à faire encore un peu le syndicaliste et donc à militer, à lire la…

La retraite… ma copine Lire la suite »

Les déferlantes au parking ! - Les Déferlantes, à Argelès, à Céret, c’est fini, place au parking de Perpignan !

Les déferlantes au parking ! Lire la suite »

La mayonnaise - Depuis presque 20 ans on copine sec, du matin au soir à glandouiller, à palabrer, à aller au café, au cinéma, à faire encore un peu le syndicaliste et donc à militer, à lire la…

La mayonnaise Lire la suite »

La retraite… ma copine - Depuis presque 20 ans on copine sec, du matin au soir à glandouiller, à palabrer, à aller au café, au cinéma, à faire encore un peu le syndicaliste et donc à militer, à lire la…

La retraite… ma copine Lire la suite »

Les déferlantes au parking ! - Les Déferlantes, à Argelès, à Céret, c’est fini, place au parking de Perpignan !

Les déferlantes au parking ! Lire la suite »

Le gâchis - Le second tour de l’élection départementale partielle sur le canton Perpignan-Canohès voit le RN l’emporter dans un contexte de forte abstention.

Le gâchis Lire la suite »

Petit maladroit ou gros raciste - Tout cela ne serait que des paroles malheureuses, maladroites et il ne faudrait pas en faire tout un plat !

Petit maladroit ou gros raciste Lire la suite »

Les gentils et les méchants - Le ministre de l’Intérieur, Darmanin, flanqué du ministre du Travail, Dussopt, propose une énième réforme de l’accueil des réfugiés, qui sera discutée en novembre et votée au premier semestre.

Les gentils et les méchants Lire la suite »