LE TRAVAILLEUR CATALAN

vie étudiante

Une rentrée toujours sous le signe de la précarité

Etudiants. Jeanne Péchon, secrétaire nationale de l’Union des étudiants communistes (UEC) dresse un constat sévère et sans ambiguïté.   Les étudiants, qui ont traversé avec des difficultés spécifiques le confinement et ses suites, ne sont toujours pas tirés d’affaire. Leur accès à la vie culturelle reste difficile, la galère des cours en distanciel va continuer, les …

Une rentrée toujours sous le signe de la précarité Lire la suite »

Histoire d’un naufrage annoncé

Orientation étudiants. Parcoursup, la plate-forme en charge des vœux et de l’affectation des bacheliers vers les études supérieures, rencontre de sérieux problèmes. Parcoursup, mis en place en 2018, avait pour projet de supprimer le tirage au sort et de prendre en compte la hiérarchisation des vœux pour l’attribution des places dans les études supérieures, mais …

Histoire d’un naufrage annoncé Lire la suite »

Comment sortir de la précarité étudiante ?

Université Perpignan. Une interview de Gillou*, élu étudiant siégeant à la commission formation et vie universitaire (CFVU). Quelle est la part de présentiel à la fac ? La déclaration gouvernementale sur ce sujet demande 20 % de présentiel sur la base du volontariat des professeurs. À Perpignan c’est extrêmement partiel et non obligatoire, donc souvent la visio …

Comment sortir de la précarité étudiante ? Lire la suite »

Etudiant.e.s : un an d’abandon

Social. Partout en France, les étudiants se trouvent dans des situations d’extrême précarité sans que le gouvernement ne daigne réagir.  Depuis un an maintenant, les étudiants suivent leurs cours à distance pour une grande majorité d’entre eux. Les conséquences, psychologiques notamment, sont catastrophiques. Isolés et privés de bonnes conditions d’études, ils se retrouvent bien souvent …

Etudiant.e.s : un an d’abandon Lire la suite »

Quand Rousseau détrône Columbo…

Série télé. La Faute à Rousseau, nouvelle série revigorante de France 2, dépoussière la philo et esquisse finement quelques portraits d’ados.. «Ici, on va tout casser, la philo c’est tout déconstruire, les idées reçues, les préjugés, les apparences. C’est se mettre à nu. » Les élèves de terminale du lycée La Fontaine découvrent Benjamin Rousseau, un esprit libre, …

Quand Rousseau détrône Columbo… Lire la suite »

La crise sanitaire, une aubaine pour les réformes libérales

Éducation. Jean-Michel Blanquer n’en finit pas de réaliser les rêves récurrents des ministres de l’Éducation Nationale grâce à la crise sanitaire. On avait bien compris, avec sa réforme du lycée puis du bac, l’idéologie libérale de Jean-Michel Blanquer : mise en concurrence entre établissements et entre disciplines, parcours individualisés des élèves, spécialisation précoce, introduction du contrôle …

La crise sanitaire, une aubaine pour les réformes libérales Lire la suite »

Changements en perspective

Université de Perpignan. Du côté des personnels, le résultat des récentes élections fait souffler un vent nouveau sur le campus. L’Université de Perpignan a, avec retard du fait du premier confinement, renouvelé son conseil le 20 octobre. Dans le numéro précédent nous nous étions fait l’écho des élections des représentants étudiants. Concernant les représentants des …

Changements en perspective Lire la suite »

Un pas contre la précarité étudiante

Enseignement supérieur. Pour pallier la précarité des étudiants, le prix du repas étudiant est plafonné à 1€ pour la rentrée. Le 15 juillet dans son discours de politique générale, le Premier ministre Jean Castex a annoncé dès la rentrée prochaine, le plafonnement des repas en restaurant universitaire à 1€ pour tous les étudiants boursiers. L’ensemble des organisations étudiantes a …

Un pas contre la précarité étudiante Lire la suite »

Les étudiants rejoignent les profs

Université. Le collectif UPVD en lutte, annonce la grève contre la Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche. Alexandre et Dans, deux étudiants mobilisés, expliquent. Quel est le danger de la LPPR ? Le but de la loi est en fait de créer des pôles d’excellences par le nombres de brevets déposés dans les labos. …

Les étudiants rejoignent les profs Lire la suite »

SUR LE VIF

Debout les femmes !

Solidarité

Á Thuir, le jeudi 30 mars à 18 heures à la Maison du citoyen, une soirée projection-débat autour du film Debout les femmes est organisée par la section Aspres-Têt du PCF66 pour soutenir les grévistes.
Début 2020, François Ruffin, député de La France Insoumise, se voit confier par l'Assemblée nationale une mission d'études sur les « métiers du lien ». Avec d’un côté, le député En Marche ! Bruno Bonnell et de l’autre, l’insoumis François Ruffin, ils décident de se lancer dans ce qu’ils appellent le premier « road-movie parlementaire ».  Pour mener à bien leur mission, ils partent à la rencontre de celles et ceux qui viennent en aide aux plus fragiles et mettent ainsi en lumière la précarité de leur activité. Des métiers physiques et trop souvent dévalorisés, occupés essentiellement par des femmes, le plus souvent précaires, à temps partiel et touchant à peine le SMIC. Elles, ce sont les AVS (Auxiliaires de Vie Scolaire), les AESH (Accompagnant des Elèves en Situation de Handicap) ou encore les agents d’entretien.
C’est une réalisation commune de François Ruffin et Gilles Perret qui dénoncent un sujet social fort avec ces « femmes de l’ombre ». 
Evelyne Bordet

Le mouvement de la paix à l’offensive

Jean-Marie Collin, porte-parole de ICAN France, organisation internationale prix Nobel de la Paix 2017, sera dans les Pyrénées-Orientales le samedi 1er avril.

–  à 10h : afin de développer l’Association Française des Communes, Départements et Régions pour la Paix dans les Pyrénées-Orientales, rencontre avec les maires (ou leurs représentants) qui le souhaitent au siège de la Ligue de l’Enseignement, rue Michel Doutres à Perpignan.

– à 14h30 : Conférence-débat, salle Guy Malé du Conseil départemental qui soutient cette initiative, sur le thème du Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires (TIAN), son rôle, ses conséquences, les positions de la France, …

Imagine in Cabestany

Festival du court métrage à Cabestany, mars 2023
Vendredi 24 mars à partir de 18 heures, dans le cadre des 41èmes rencontres du court-métrage Imagine in Cabestany, vernissage de l’exposition artistique et photographique réalisée par les artistes Ae2, Lou Baron (Boutique Solidarité Pyrénées), Caroline Cavalier, Da Yan, HeartT Street, Sarah Marchipont (Souris à la vie), Yvelise et Manu Salcedo (La vue au bout des doigts), Virginie Zisseler, Jano Aumeras, Laurent Dumont, Frédéric Ferra et Alban Pallares).
Un pot, offert par Les Amis du Travailleur Catalan, clôturera la rencontre.
Dimanche 26 mars, à partir de 15 heures, remise des prix. Les Amis du TC remettront le prix du court-métrage amateur du Travailleur Catalan.

« Les Jours heureux sont devant nous »

Vient de paraître. 
« Les Jours heureux sont devant nous », 
le nouveau livre de Fabien Roussel
Dans ce nouvel ouvrage, le secrétaire national du PCF, député du Nord et ancien candidat à la présidentielle, tire, avec le franc-parler qu’on lui connaît, les enseignements des scrutins présidentiels et législatifs et donne sa vision des défis que doivent relever la gauche et les communistes français à l’orée de leur congrès qui se tiendra à Marseille début avril.
Le livre sera bientôt en vente (15€) à la Maison des communistes 
– 44, avenue de Prades à Perpignan.

Nicole Rey sublime La douleur

Moment de grande intensité et d’émotion samedi 11 mars dans la salle basse du Palais
des Rois de Majorque.
Seule, sur une scène faiblement éclairée, entre un bureau et un banc, Nicole Rey était Marguerite Duras disant La douleur. Un texte sublime que celui de cette femme, dans l’attente angoissante de son époux déporté. Un jour après un autre, aucune nouvelle, elle oscille entre espoir, désespoir, colère. Nicole Rey a magnifiquement porté ce texte d’une force incroyable, d’une plénitude rare. Un texte qui vous poignarde le cœur. L’angoisse n’interdit pas à l’écrivaine une franche lucidité sur l’immédiat après-guerre, sur ceux qui, déjà, veulent se faire une place, sur De Gaulle qui pense à la suite. Saluons les choix qu’a faits Nicole dans le texte, s’attachant à montrer Duras, femme de courage et d’engagement.

Annonces – Rendez-vous – Événements du 24 au 30/03/2023

(Re)découvrir les missions du MRAP
Vendredi 24 mars de 12h à 14h – Locaux du MRAP (35bis, rue Petite La Réal à Perpignan).
Réforme des retraites. Soirée de soutien aux grévistes. Debout les femmes ! Jeudi 30 mars à 18h – Maison des citoyens à Thuir.
39e Congrès du PCF. Congrès départemental des Pyrénées-Orientales
Vendredi 24 et samedi 25 mars – Estagel.
Hommage à Rosette Blanc
Samedi 25 mars à 11h – Angle du bd Anatole-France et Frédéric-Mistral à Perpignan.
Rassemblement contre le projet de loi immigration de Darmanin
Samedi 25 mars à 15h – Place de la Victoire à Perpignan.
Réforme des retraites. Soirée de soutien aux grévistes
Samedi 25 mars à 20h30 : L’Atmosphère (place Rigaud à Perpignan).

Salut l’Artiste !

Michaël Filler, dit Mika, est décédé brutalement à l’âge de 39 ans, laissant résonner dans le département un son blanc qu’on ne pouvait imaginer. Comédien, metteur en scène, musicien, créateur sonore et d’univers, Mika a mis en musique, sublimé et donné les notes de caractères à nombre de spectacles et de compagnies, avec poésie et humour. Le vide qu’il laisse est abyssal.
Parce qu’il était impossible de le laisser partir dans le silence et l’indifférence, la compagnie Gérard Gérard qu’il a co-créée, organise « Le Soir du Grand Soir  », le 20 mars à la Casa musicale, un hommage laïc public et artistique en deux temps. À 19 heures à ciel ouvert à l’église des Carmes, suivi d’une auberge espagnole, au studio, à partir de 20 heures.
A.G.

Portes closes

Les portes closes de l’Elysée à la demande de l’ensemble des organisations syndicales dans la bataille des retraites sont un signe de la « pétoche » présidentielle qui se retranche derrière l’examen du projet de loi au Parlement. Il cherche à se défausser d’un projet qui est le sien.
Gouvernement et ministres, dont la première, ont fait le job, de façon désordonnée, maladroite, parfois incohérente, ils rêvent sans doute de se débarrasser de la patate chaude. Macron les laisse dans la gadoue, il part, en Afrique et ailleurs, jouer les importants pendant qu’il a le feu à la maison et que ce feu-là n’est pas près de s’éteindre. 
Il manque de courage et veut faire oublier les responsabilités de la droite, des forces capitalistes qui la soutiennent dans la remise en cause d’un droit historique. Tromper son monde est sa nature profonde.

J.-M.P.