LE TRAVAILLEUR CATALAN

Catalogne

Enfin libérés

Prisonniers politiques. Les neuf Catalanes et Catalans emprisonné.e.s à la suite du référendum du 1er octobre 2017 bénéficient d’une grâce gouvernementale. La perspective d’une solution politique avance. Le verdict d’un procès inique à Madrid condamnant à de lourdes peines neuf élu.e.s catalans, totalisant à eux tous plus de 100 ans de prison, n’a pas laissé …

Enfin libérés Lire la suite »

Du stade… aux urnes

L’USAP, au terme d’une belle et très longue saison perturbée par la crise sanitaire, retrouve l’élite du rugby hexagonal.  Beaucoup penseront que cette magnifique victoire, passé les effusions de joie, n’offrira rien d’autre qu’un sentiment de fierté bon enfant aux supporters catalans… ou d’ailleurs. Ce n’est pas faux, mais comment ne pas voir aussi, dans …

Du stade… aux urnes Lire la suite »

La brûlante actualité de la Commune

La Commune de Paris, qui n’a duré que 72 jours, a eu lieu il y a un siècle et demi. Dans de nombreux domaines, cette formidable expérience populaire et démocratique a jeté les bases d’évolutions sociales, de ruptures sociétales d’une modernité incontestable et qui restent d’une éclatante actualité. Cette authentique révolution signe l’avènement des jours …

La brûlante actualité de la Commune Lire la suite »

Une femme politique sous les verrous

Carme Forcadell. Nous ne sommes pas en Turquie. Et pourtant, la justice espagnole, toujours dans l’ombre du franquisme, enferme durement la liberté d’expression. Carme Forcadell est née le 29 mai 1955 à Xerta, petite ville du bord de l’Ebre, en Catalogne. Fille d’un paysan puis chauffeur de camion, à 18 ans, elle fait ses études …

Une femme politique sous les verrous Lire la suite »

Le feu aux poudres en Espagne

18 février 2021. Pablo Hasél, rappeur catalan bien connu de la jeunesse, a écopé de neuf mois de prison pour crime de lèse majesté : (« Critique publique du roi »). La réponse de la rue a été immédiate, déchaînant la révolte inédite d’une jeunesse réduite au no futur. La répression a rappelé ce que nous avons connu …

Le feu aux poudres en Espagne Lire la suite »

Front républicain élargi en Catalogne ?

Generalitat. L’espoir d’une sortie par le haut d’une crise politique longue et usante ne s’est pas envolé avec les dernières élections régionales catalanes. Le verdict des urnes est cette fois sans appel. Malgré une participation faible de 55% (covid oblige), plus de 51% des électeurs ont voté pour des partis indépendantistes (ERC à gauche, JUNTS …

Front républicain élargi en Catalogne ? Lire la suite »

Comprendre la crise catalane

Au delà des Pyrénées. Dans son livre « Comprendre la crise catalane », paru fin 2019, l’historien perpignanais Nicolas Marty s’appuie sur l’histoire pour montrer la genèse de l’idée indépendantiste et analyser minutieusement les événements de 2017. Dans la préface à Comprendre la crise catalane de Nicolas Marty, l’historien Jean Sagnes donne le ton : « Ce livre …

Comprendre la crise catalane Lire la suite »

Coopération transfrontalière renforcée

Elne. Visite du gouvernement de la Generalitat de Catalunya à la maternité suisse d’Elne. EstherCapella i Farré, ministre en charge du département de la Justice du gouvernement de la Generalitat de Catalogne, est venue rencontrer, le vendredi 27 novembre dernier Nicolas Garcia, maire d’Elne. En charge entre autres du Memorial Democràtic, institution catalane qui travaille …

Coopération transfrontalière renforcée Lire la suite »

L’acharnement judiciaire, ça suffit !

Catalogne du Sud. Double confinement pour les prisonniers politiques. Dominique Noguères, observatrice de la LDH au nom de la FIDH au procès de Madrid, s’est indignée contre la décision du Tribunal Suprême espagnol qui, le 4 décembre dernier, a révoqué pour les prisonniers politiques catalans le troisième grade qui prévoit une semi-liberté alors que légalement …

L’acharnement judiciaire, ça suffit ! Lire la suite »

La justice espagnole entre deux eaux

Espagne. Deux procès révèlent un lien politique de cause à effet. Le 10 novembre 2020 : le procès des complices de l’attentat terroriste des 17 et 18 août 2017 à Barcelone et Cambrils débute à Madrid. Le 21 octobre 2020 : le major Trapero, à l’époque responsable de la police catalane, est relaxé à l’issue …

La justice espagnole entre deux eaux Lire la suite »

SUR LE VIF

La Paix, une exigence absolue

Après chaque guerre, un cri unanime s’élève : « Plus jamais ça ». Et pourtant ! Depuis 70 jours la guerre engagée par Poutine dévaste l’Ukraine et fait peser le risque d’une attaque nucléaire, voire d’une guerre mondiale. Le déclenchement de la guerre en Ukraine a fait ressurgir la litanie des conflits qui martyrisent trop de peuples. On compte actuellement trente-cinq conflits armés, la militarisation des relations internationales se poursuit. Les dépenses militaires représentent 2,2 % du PIB mondial. Dès le début du conflit en Ukraine, en février, nous avons dit Non à la guerre, demandé le retrait immédiat des troupes russes, appelé à la solidarité avec le peuple ukrainien en insistant sur la priorité de l’action pour un cessez-le-feu, par des efforts conjugués des peuples, notamment les peuples européens, et par des sanctions fortes contre la Russie esclavagisée par Poutine. À l’Assemblée nationale, Fabien Roussel appelait à une condamnation forte, ferme, implacable. Il dénonçait le danger de l’usage de l’arme atomique et de toutes les armes de destruction massive, réaffirmant la position du PCF, « Plus jamais la guerre ». Presque trois mois plus tard, alors que la guerre fait rage, notre position n’a pas changé. L’exigence absolue est d’arrêter la guerre. Aussi utopique que cela puisse paraître, il faut engager les forces du monde pour un règlement diplomatique de la guerre en Ukraine. Il faut agir pour obtenir un traité de sécurité collective entre les pays d’Europe, il faut agir pour un désarmement nucléaire mondial. La CGT rappelle que le combat contre la guerre est une priorité. Elle exige de la France qu’elle mette tout en œuvre pour mettre fin aux tueries en commençant par l’arrêt des livraisons d’armes aux belligérants. Le Mouvement de la paix, à l’occasion du 8 mai, lance un appel pour stopper les guerres, premier pas pour mondialiser la paix. En précisant : « L’alternative, c’est d’unir tous les peuples, les forces politiques, sociales, syndicales, pacifistes, féministes, citoyennes, institutionnelles, au plan national et mondial pour préserver non seulement l’Ukraine mais aussi le peuple russe et l’humanité entière (dont le Yémen, le Moyen Orient, la Palestine, l’Afrique subsaharienne) d’indicibles souffrances. » Des accords ont existé, peuvent être trouvés encore, pour un règlement non militaire de cette crise.

L’édito d‘Yvette Lucas

Annonces – Rendez-vous – Événements du 20 au 26 mai 2022

Annonces - Rendez-vous - Événements
© Pixabay.

Assemblée générale de Femmes Solidaires 66
Samedi 21 mai à 15h – Perpignan à la Maison des communistes à Perpignan.

Repas de soutien aux sans papiers
Dimanche 22 mai dès 11h – Elne à l’Espace Salitar.

Soutien au collectif bienvenue migrant.e.s en Conflent
Dimanche 22 mai à 14h – Prades à l’Entonnoir.

Association Traditions Catalanes
Dimanche 22 mai à partir de 15heures, salle des fêtes de la mairie à Elne
Après-midi festif avec « Bailamor ». Réservation au 07.49.82.00.32. Tarif 12€/pers.

Seta Fête !
Samedi 28 mai à partir de 9h – Montesquieu-des-Albères au Jardin des Trompettes
Assemblée générale des Amis du Travailleur Catalan
Samedi 28 mai à 10h30 – Perpignan à la Maison des communistes à Perpignan.

Annonces – Rendez-vous – Événements du 13 au 19 mai 2022

Annonces - Rendez-vous - Événements
© Pixabay.

Cent ans de presse syndicale CGT dans les Pyrénées-Orientales
Vendredi 13 mai à 14h – UPVD (amphi 5). Rencontre animée par Georges Sentis.


Fraliberthé 66. Vente de thés et d’infusions
Vendredi 13 mai de 16h à 18h à la Maison des communistes de Perpignan.


Projection en avant-première du film « La fabrique des pandémies »
Vendredi 13 mai à 20h – Céret (cinéma Le Cérétan).


Rencontre avec le romancier Claude Carré
Mardi 17 mai à partir de 11h – Librairie la Libambulle à Prades.


Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie
Mardi 17 mai à 18h30 – Perpignan, place de la République.


Les Rendez-Vous de Saint-Estève. La crise catalane expliquée aux français (Conférence de Nicolas Marty)
Mardi 17 mai à 18h30 – Théâtre de l’Étang.


Repas de soutien aux sans-papiers
Dimanche 22 mai dès 11h – Elne à l’Espace Salitar. Inscriptions avant le 17 mai collectifsanspapiers66@gmail.com.


Soutien au collectif bienvenue migrant.e.s en Conflent
Dimanche 22 mai à 14h – Prades à l’Entonnoir.


Assemblée générale des Amis du TC
Samedi 28 mai à 10h30 au 44, avenue de Prades à Perpignan.

Suivie d’un repas. Inscription obligatoire avant le 26 mai.  07.83.33.65.58.

Annonces – Rendez-vous – Événements du 06 au 12 mai 2022

Annonces - Rendez-vous - Événements
© Pixabay.


Pot du TC à ConfrontationVendredi 6 mai à 12h au Palais des congrès de Perpignan.

UPTC – Face à la menace fasciste. Conférence de Ludivine Bantigny
Vendredi 6 mai à 18h30 à la Maison des communistes de Perpignan.

L’accueil en Roussillon des enfants espagnols de 1936 à 1942 – Conférence de Georges Sentis
Samedi 7 mai à 16h au Clap-Ciné de Canet-en-Roussillon.


Stop à la destruction des terres agricoles et des espaces naturels dans le Conflent
Samedi 7 mai à 17h – Réunion publique à l’Atelier de l’Entonnoir Prades.Hommage à Rosette Blanc, Résistante
Dimanche 8 mai à 10h au square Rose-Blanc à Elne.


Fraliberthé 66. Vente de thés et d’infusions
Vendredi 13 mai de 16h à 18h à la Maison des communistes de Perpignan.

Vernissage de l’exposition « Partage artistique Franco-Cubain, Trois Mers, Tres Mares, XIIe Biennale de La Havane »
Vendredi 13 mai à 18h à la Maison des communistes de Perpignan.


XVIIe Journée nationale de la commémoration des mémoires, de l’esclavage et de son abolition.
Mardi 10 mai à 18h rendez-vous au Mémorial de la Déportation av Guillaut à Thuir.


Soirée sur la Retirada et les mines de fer du Canigó
Samedi 7 mai de 17h à 19h15 au café associatif et citoyen L’escargol d’Escaro-Aytua.

L’hommage à Francine Sabaté

Beaucoup de monde vendredi dernier dans le hall de la Préfecture afin d’honorer la mémoire de Francine Sabaté, résistante, morte en déportation. Autour de Nicole Rey et d’autres adhérentes de Femmes Solidaires 66, le sous-préfet, la présidente du Département, des élu.es départementaux et régionaux, les porte-drapeaux, des représentants d’associations de combattants et résistants. De nombreuses employées de la Préfecture (ce qu’était Francine) assistaient à la cérémonie.

Dans son allocution, Nicole Rey associait à l’hommage Joséphine et Odette, mère et sœur de Francine, trois femmes très actives contre le fascisme. Elle exprimait également son inquiétude « face à la résurgence actuelle des idées nauséabondes de ce courant, de la haine de l’autre aujourd’hui inscrite dans un projet politique. » D’où le risque « d’un possible retournement de l’histoire. »

Le sous-préfet saluait le « sacrifice de l’un des visages de la Préfecture » et se disait « honoré de compter Francine Sabaté dans les rangs de employés de cette institution. »

Annonces – Rendez-vous – Événements du 29 au 05 mai 2022

Annonces - Rendez-vous - Événements
© Pixabay.


UPTC – Une tragédie occultée de l’Espagne Franquiste.
Conférence de Diego Arrabal
Vendredi 29 avril à 18h30 à la Maison des communistes de Perpignan.


Manifestations du 1er mai
Alénya : 2, place de la Mairie à 11h ; Céret : place de la Mairie à 9h45 ; Elne : plateau des Garaffes à 11h ; Estagel : devant la Mairie à 10h30 ; Perpignan : place de Catalogne à 10h30 ; Prades : place de l’Appel du 18 juin à 10h30 ; Saint-Laurent-de-Cerdans : place de la Mairie à 10h.


Pot du TC à Confrontation
Vendredi 6 mai à 12h – Perpignan. Pot du TC à Confrontation, au palais des congrès.


UPTC – Face à la menace fasciste. Conférence de Ludivine Bantigny
Vendredi 6 mai à 18h30 à la Maison des communistes de Perpignan.

Élèves ukrainiens. La FCPE 66 solidaire

Les représentants de la FCPE ont remis du matériel scolaire aux élèves réfugiés ukrainiens du lycée Léon Blum et du groupe scolaire Vertefeuille de Perpignan le  vendredi 22 avril. En complément des collectes spontanées  la FCPE 66 apporte donc sa contribution en organisant une collecte de dons de fournitures scolaires pour les élèves réfugiés , en s’appuyant sur son réseau et avec le soutien des parents d’élèves, des établissements scolaires et avec le partenariat de la Direction académique des Pyrénées-Orientales. « Grâce aux dons récoltés, nous avons notamment doté le vendredi 22 avril les 15 élèves Ukrainiens, qui étaient jusqu’alors scolarisés au lycée Léon Blum de Perpignan, de trousses complètes, de classeurs, de cahiers, de copies simples et doubles, de matériel de géométrie ». Dès la rentrée, ces élèves seront réparti(e)s au sein de classes d’autres lycées et collèges. Ce même jour,  les élèves ukrainiens du groupe scolaire Vertefeuille de Perpignan, eux aussi redirigés pour la rentrée à venir vers d’autres classes de différentes écoles, recevaient des cartables, des trousses complètes et des cahiers.

Réussite de la San Jordi avenue Torcatis

Ce coin des berges de la Têt, avenue Torcatis près de la passerelle, est désormais « the place to be ». Restaurants, cafés musicaux, éditions Trabucaire …et les animations qui vont avec attirent beaucoup de monde le week-end. Samedi dernier la célébration de la San Jordi y était particulièrement réussie. Les éditions Trabucaire, Mare nostrum, Le revenant… étaient présentes ainsi que de nombreux auteures et auteurs d’ici ainsi qu’une importante délégation du conseil départemental. La langue et la culture catalane étaient à l’honneur au travers des publications mais aussi des chansons, une fanfare apportait une touche festive. L’ambiance était chaleureuse et le public présent, en comparaison les rues et places du centre-ville étaient un peu tristounettes. C’est dans les librairies que se tenaient rencontres et signatures.