LE TRAVAILLEUR CATALAN

Journée du 18 mars – les canons, d’abords repris par les troupes, sont ramenés à la mairie de Montmartre.

La Commune de Paris, qui n’a duré que 72 jours, a eu lieu il y a un siècle et demi. Dans de nombreux domaines, cette formidable expérience populaire et démocratique a jeté les bases d’évolutions sociales, de ruptures sociétales d’une modernité incontestable et qui restent d’une éclatante actualité. Cette authentique révolution signe l’avènement des jours heureux.
En cette année 1871, la Commune essaime dans notre département comme à travers tout le pays. Des femmes et des hommes tentent dans leurs villes, dans leurs villages, de relever le flambeau, comme à Perpignan ou Corneilla-la-Rivière.

Les Communardes et les Communards, avec dix ans d’avance, mettent en place l’instruction laïque, gratuite et obligatoire. Ils prononcent la séparation de l’Église et de l’État qui ne sera effective qu’en 1905. Ils brûlent les guillotines quand la peine de mort ne sera abolie qu’en 1981. Ils légifèrent sur le travail quand, aujourd’hui encore, les droits des salariés, souvent conquis de haute lutte, sont en permanence remis en cause. Ils organisent la réquisition des ateliers abandonnés par les patrons pour les remettre aux salariés organisés en coopératives. Ils imposent l’égalité salariale entre les institutrices et les instituteurs, alors qu’aujourd’hui cette égalité salariale entre femmes et hommes restent toujours à gagner dans la plupart des professions. Ils réquisitionnent les logements vacants pour les sans-abris. Ils accueillent à bras ouvert les étrangers venus combattre à leurs côtés.

La Commune est surtout une formidable expérience démocratique. C’est à l’abri des barricades qu’il a érigées, levant l’étendard rouge de la révolte, que le peuple de Paris prend son avenir en main et marque à jamais un acte révolutionnaire des plus historiques.
Cela témoigne du caractère profondément novateur de cette expérience. Elle reste d’une éclatante actualité ; les mesures qu’elle a prises restent totalement en phase avec les luttes menées aujourd’hui pour la liberté, l’égalité, la fraternité, la solidarité. C’est bien pour cela qu’Emmanuel Macron, fidèle aux versaillais qui ont massacré le peuple de Paris qui a payé d’un trop lourd tribut à sa soif de justice et de liberté, a choisi de ne pas la commémorer.
Les communistes, eux, sont toujours restés fidèles à ces hommes et ces femmes montés « à l’assaut du ciel ». C’est pour cela que le Travailleur Catalan, comme toutes les femmes et tous les hommes épris de justice sociale et de démocratie, a décidé de célébrer ce grand moment de l’histoire populaire et de publier un hors-série exceptionnel.

Freddy Martin

 
Cet article est en lecture libre. Pour avoir accès à l'ensemble du site, merci de vous connecter ou vous inscrire

ARTICLES EN LIEN

Enfin libérés - Prisonniers politiques. Les neuf Catalanes et Catalans emprisonné.e.s à la suite du référendum du 1er octobre 2017 bénéficient d’une grâce gouvernementale. La perspective d’une solution politique avance. Le verdict d’un procès inique à Madrid condamnant…

Enfin libérés Lire la suite »

Du stade… aux urnes - ©DR-montage infographie. L’USAP, au terme d’une belle et très longue saison perturbée par la crise sanitaire, retrouve l’élite du rugby hexagonal.  Beaucoup penseront que cette magnifique victoire, passé les effusions de joie, n’offrira rien d’autre…

Du stade… aux urnes Lire la suite »

Une femme politique sous les verrous - ©copyright: Judith Esteban.Carme Forcadell condamnée pour rébellion et sédition. Carme Forcadell. Nous ne sommes pas en Turquie. Et pourtant, la justice espagnole, toujours dans l’ombre du franquisme, enferme durement la liberté d’expression. Carme Forcadell est…

Une femme politique sous les verrous Lire la suite »

De mars 2021 à mars 2022, SOS Méditerranée organise une exposition itinérante en Occitanie. De nouvelles dates et de nouveaux lieux. - Exposition SOS Méditerranée : Un engagement citoyen. Afin de sensibiliser le grand public et les jeunes au drame des naufrages à répétition en Méditerranée, l’association SOS Méditerranée organise une grande exposition dans 12 villes de la…

De mars 2021 à mars 2022, SOS Méditerranée organise une exposition itinérante en Occitanie. De nouvelles dates et de nouveaux lieux. Lire la suite »

SOS Méditerranée organise une exposition itinérante en Occitanie durant un an - Exposition SOS MEDITERRANEE Exposition SOS Méditerranée. Afin de sensibiliser le grand public et les jeunes au drame des naufrages à répétition en Méditerranée, l’association SOS Méditerranée organise une grande exposition dans 12 villes de la…

SOS Méditerranée organise une exposition itinérante en Occitanie durant un an Lire la suite »

Des arbres sur la Place du Capitole à Toulouse ! - Une forêt de 200 participants sur la place du Capitole à Toulouse ! Le collectif Touche Pas à Ma Forêt-Pyrénées a organisé ce 14 février, un die-in sur la place du Capitole à Toulouse. 200…

Des arbres sur la Place du Capitole à Toulouse ! Lire la suite »

Les passe-droits de la vaccination… - © Jean Pouech. L’hôpital américain de Neuilly-sur-Seine a procédé en janvier à la vaccination de ses dirigeants, les « gouverneurs », mais aussi de certains de ses riches donateurs. Le Board of Governors de l’hôpital est constitué…

Les passe-droits de la vaccination… Lire la suite »