LE TRAVAILLEUR CATALAN

Tribune Libre

Aux petits paysans gascons

Il ne faudrait pas que certains paysans gasconsImitent par leurs actes certains paysans bretonsQuand ça va mal, ils veulent tout casserMais pour les mêmes, sont prêts à revoterChez nous aussi, ceux qui ont voté GiscardSont maintenant ceux qui font le plus de pétardJ’ignore si les dirigeants de la FDSEAAuront le courage de faire leur mea …

Aux petits paysans gascons Lire la suite »

Ne rien perdre de vue

Disons-le franchement en introduction : « Ce n’est pas facile ».La « crise » nous envahit, nous perturbe, nous secoue, au plus profond. Pas facile de s’en détacher, un moment, de s’en défaire pour poser nos réflexions et nos pensées ailleurs, dans un autre espace, celui de la marche du monde, de l’impérialisme et du capitalisme triomphants, celui des luttes …

Ne rien perdre de vue Lire la suite »

Au docteur Lartigue, cardiologue à la clinique de l’Ormeau à Tarbes Hautes-Pyrénées

Flamme Monsieur Lartigue m’a accordé un sursisPour préparer mon examen d’entrée au paradisEt moi je crois voir par la penséeComment cet examen va se passerTu es en retard va me dire Saint-PierreJe t’attendais pendant l’avant-dernière guerreMais Saint-Pierre, à qui la faute, si de mon corpsIl n’y en eut alors qu’un petit bout de mortOui, mais …

Au docteur Lartigue, cardiologue à la clinique de l’Ormeau à Tarbes Hautes-Pyrénées Lire la suite »

C’est le moment

C’est le momentOù la lumière penchée s’invite à la fenêtre Où la pluie de la nuit brille sur le perronOù le vent fatigué fait danser le cyprès  C’est le momentDe ramasser le livre échappé de nos mainsDe déranger le chat alangui sur le plaidD’écouter le réveil de la maison qui craque   C’est le momentPour poser un …

C’est le moment Lire la suite »

La troisième vague… de colère

Pour la majorité des familles, les jours semblent bien longs, lourds de l’angoisse d’attraper la Covid ou de voir un être cher touché par la maladie, jours pleins d’incertitudes quant à l’avenir. Nous ne pouvons que recommander le strict respect des préconisations des autorités sanitaires ou de nos médecins respectifs. Néanmoins nul ne peut nier …

La troisième vague… de colère Lire la suite »

Courrier des lecteurs : L’internationalisme en question

Ce que notre TC publie sur la destitution du président Quim Torra, sous la signature d’Enelji (numéro du 9 octobre, p. 7) m’autorise à reposer à nos camarades communistes cette question qui mérite d’être publique : « Notre internationalisme, avec le point de vue de classe qui lui est inhérent, nous engage-t-il à nous prononcer en tant …

Courrier des lecteurs : L’internationalisme en question Lire la suite »

Souvenirs de la clinique de l’Ormeau – Tarbes Hautes-Pyrénées

La clinique de l’Ormeau Est pour moi un vrai château De mon lit je vois les Pyrénées Que j’admire toute la journée En bas il y a un champ immense Qui appartient à un pauvre paysan Il n’est pas venu de Lille ni de Toul Mais est bigourdan, c’est monsieur Fould Pour l’extension de la …

Souvenirs de la clinique de l’Ormeau – Tarbes Hautes-Pyrénées Lire la suite »

L’Observatoire pour le Respect des Droits et Libertés 66 communique :

Communiqué. L’ORDL 66 condamne les horribles assassinats de Conflans et de Nice. Nos pensées solidaires vont aux familles et aux proches des victimes. Le terrorisme islamiste est un danger – pour la démocratie, pour nos sociétés et tout particulièrement pour les femmes – et nous appelons à le combattre. Mais ces tragiques événements montrent à …

L’Observatoire pour le Respect des Droits et Libertés 66 communique : Lire la suite »

Au personnel féminin du troisième étage de la clinique de l’Ormeau à Tarbes (Hautes-Pyrénées)

Les hirondelles Savez-vous comment je les appelleEh bien ce sont mes hirondellesElles vont, viennent toujours presséesIl y a tant de malades à soignerA peine les avez-vous aperçuesVous portant déjeuner ou pilulesElles s’arrêtent juste comme des libellulesPas moyen de lier conversationElles répondent deux mots puis s’en vontMais moi je les trouve bien bellesMes gracieuses hirondelles. Février …

Au personnel féminin du troisième étage de la clinique de l’Ormeau à Tarbes (Hautes-Pyrénées) Lire la suite »

SUR LE VIF

Confinement : contrôles renforcés. Deux poids, deux mesures ?

 Sabu George formulaire PxHere

Les habitants de la commune de Fontpédrouse, Prats Balaguer et Saint-Thomas n’en reviennent pas. Ils sont confinés comme tous les autres citoyens de France, et ils assistent, impuissants, à la vie d’un nouveau village où le droit n’existe pas : une vingtaine de camions et camping-cars avec trente occupants et autant de chiens se sont implantés en bordure de la route départementale. Ils vont, ils viennent, se baignent en groupe, méprisent les gens du pays. (…). Ils campent sur une zone où le camping sauvage est interdit par arrêté. Et ils ne sont pas verbalisés. Un habitant de la commune ne peut pas se rendre aux bains de Saint-Thomas. Ils sont fermés par mesure sanitaire sur décision gouvernementale. S’il se rend à Olette ou Prades , à la pharmacie, il ne faut pas qu’il oublie l’attestation, sinon il sera verbalisé.
à Prats Balaguer donc, c’est le déni total des lois. Et tout cela se passe à 30 kilomètres de la ville du Premier ministre qui renforce les contrôles. Cette situation est tout simplement intolérable.


Jean Louis Alvarez, ancien maire de Fontpédrouse, ancien vice-président du Conseil général

Espagne : une « loi bâillon » vivement contestée

(c) Enrique C.C. Une loi sur la sécurité nationale clairement destinée à faire taire toute contestation.

Le gouvernement de Mariano Rajoy (droite) a présenté en 2015 une loi sur la sécurité nationale clairement destinée à faire taire toute contestation, très restrictive sur le plan des libertés publiques et de la liberté de la presse. Malgré une opposition vigoureuse de l’opinion qui a rebaptisé cette loi « loi bâillon », elle a été adoptée et appliquée. Cela n’a pas mis fin à la contestation, mais a provoqué des centaines de milliers d’euros d’amendes. Le texte comporte des interdictions qui font penser à la loi Darmanin, comme l’interdiction de filmer la police en intervention. Ces jours-ci, Pedro Sanchez, le chef du gouvernement de gauche, s’est engagé à revenir sur cette loi.

M.G.

Collecte de la banque alimentaire des Pyrénées-Orientales

© Jean Pouech

Les 27 et 28 novembre prochains dans les 70 grandes et moyennes surfaces

Recherche de bénévoles pour effectuer sa collecte. S’inscrire sur https://collecte.banquealimentaire.org (masques, gants, poches non réutilisables, fournis par la banque). Inscription possible au 04.68.52.40.05 (uniquement le matin).

L’Alternative

(c)Mélina La.

La liste citoyenne aux dernières élections municipales à Perpignan a procédé à une consultation en ligne sur son avenir.
Ce vote a donc eu lieu sur plusieurs jours. Trois options en présence : continuer l’expérience citoyens et partis politiques, citoyens sans partis politiques, dissolution. Le vote a rassemblé 88 votants soit 32% de participation ( par rapport au nombre de signataires du manifeste de l’Alternative) . Il s’est fait au choix majoritaire, un système dans lequel on donne son avis sur toutes les propositions ( idéale, convenable ou inappropriée). C’est l’option : citoyens sans partis politiques qui a obtenu la majorité à 4 voix près.

Labellisation touristique pour la Maternité suisse

(c)P.B.

Depuis 2019 la Commune d’Elne s’est engagée dans une démarche de labellisation touristique de ses monuments historiques. La Maternité suisse d’Elne est le premier des deux sites classés à obtenir, il y a quelques jours, le label Qualité Tourisme Occitanie Sud de France.
Cette reconnaissance inscrit le patrimoine de la ville et les agents qui le font vivre dans une démarche de progrès. Elle permet également de donner une plus grande lisibilité, d’offrir une marque régionale et nationale gage de qualité ; une référence pour les touristes avec des services et un cahier des charges garantissant la satisfaction des usagers qui découvrent le riche patrimoine de la ville d’Elne.

L’internationale des ultras réacs

Donald Trump n’avait pas plutôt clamé qu’il avait gagné qu’ils se sont tous précipités pour le féliciter : le Premier ministre slovène, les dirigeants hongrois, polonais, Bolsonaro… Même le Rassemblement national s’est précipité auprès du futur ex-président américain. Tout ce que la planète compte comme dirigeants d’extrême droite et de droite extrême, peu ou prou fascisants, s’est dépêché pour soutenir Donald Trump. Malheur leur en a pris…

Dissolution des Loups gris

(c) DR.


Suite à des attaques visant la communauté arménienne, le gouvernement a enfin décidé de sanctionner le groupuscule fasciste turc des Loups gris. Il a été dissout par une décision du Conseil des ministres, « conformément aux instructions du président de la République », a indiqué le ministre de l’Intérieur, soulignant que ce groupuscule « incite à la discrimination et à la haine, et est impliqué dans des actions violentes ». Si les Loups gris n’ont pas d’existence officielle en France, ils agissent officiellement sous le nom de « Ülkü Ocaklari Fransa » via des structures associatives et sportives depuis 1990. Le président Erdogan et sa majorité sont régulièrement soupçonnés d’accointances avec cette milice fasciste qui travaille avec les services secrets turcs.

Numéro spécial du Travailleur Catalan

Pour les cent ans du PCF, le Travailleur Catalan publie un numéro spécial retraçant la vie du PCF dans les Pyrénées-Orientales.

Ce numéro spécial propose au fil de ses 44 pages une chronologie succincte des cent ans d’activités du PCF. S’y ajoutent, outre des portraits de militantes et de militants, des développements sur quelques moments importants de l’histoire du PCF, ainsi que des analyses des évolutions des choix politiques, de ses stratégies.

Au prix de 5 €, ce numéro spécial sera mis en vente dès la semaine prochaine et pourra être acheté en kiosque, auprès de militants communistes ou au siège du journal.