LE TRAVAILLEUR CATALAN

Mobilisation

Malgré la promulgation de la loi sur les retraites et les interventions d’Emmanuel Macron, le front syndical, profondément uni, appelle à un 1er mai historique pour obtenir le retrait de la loi.

Comme ils l’avaient annoncé, et même si, comme l’avaient déclaré Sophie Binet de la CGT ou Laurent Berger de la CFDT, « la composition du Conseil constitutionnel peut interroger », tous les syndicats n’ont pas souhaité contester la légitimité de la décision des prétendus « sages » concernant la loi sur les retraites. Mais cette décision, pas plus que la promulgation précipitée de la loi par Emmanuel Macron, n’a entamé ni leur cohésion, ni leur volonté d’obtenir le retrait de cette loi.

Les différentes interventions du Président de la République n’ont pas plus convaincu l’intersyndicale (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA, UNEF, Vie Lycéenne, FAGE, FIDL, MNL) qui a réagi dès le 18 avril pour dénoncer le « mépris à la fois envers les organisations syndicales et envers les jeunes et l’ensemble de la population ». Dans un communiqué commun, elle a souligné que «  l’exécutif ne prend pas conscience de la responsabilité qu’il porte en s’enfermant dans le déni », en l’accusant d’être le « seul responsable » de la situation explosive du pays. Dans ce communiqué, l’intersyndicale, qui n’a donc rien lâché sur le recul de l’âge de la retraite ou l’accélération du nombre de trimestres, a par ailleurs confirmé le refus de toutes les organisations de rencontrer le Président de la République.

Une mobilisation historique le 1er mai

Devant l’entêtement d’Emmanuel Macron, que le président de la CFE-CGC imageait en expliquant que « l’exécutif est comme une voiture lancée à 130 km/h face à un mur et fait comme si ce mur n’existait pas. », les syndicats de salariés, d’étudiants et de lycéens, toujours fermement unis, ont appelé les « travailleurs, travailleuses, jeunes, retraités et la population » à faire de la Fête du travail, le 1er mai, une grande journée de mobilisation « populaire pour le retrait de la réforme ».

En attendant le 1er mai, les actions se sont poursuivies, perturbant très concrètement les évènements politiques ou sportifs. Blocages, grèves, manifestations n’ont pas cessé. Pas un déplacement du Président de la République ou des ministres où ils ne sont accueillis par des manifestations et des « casserolades » malgré la présence massive de la police et les menaces judiciaires. Tout semble donc annoncer une énorme mobilisation le 1er mai. Comme le dit Laurent Berger, « le 1er mai, on casse la baraque ! » tandis que l’UGICT CGT annonce que « pour se faire entendre, on fait trembler les fenêtres de l’Élysée ».

Une mobilisation qui peut marquer un tournant d’autant plus que deux jours plus tard, le Conseil constitutionnel devra trancher sur une seconde demande de référendum d’initiative partagée…

René Granmont

 
Cet article est en lecture libre. Pour avoir accès à l'ensemble du site, merci de vous connecter ou vous inscrire

ARTICLES EN LIEN

Le Front populaire en ordre de marche - Si la décision brutale et irresponsable d’Emmanuel Macron a fait l’effet d’un coup de massue, les organisations de gauche ont très vite pris le dessus. En quelques jours, un rassemblement inédit a pris forme, un…

Le Front populaire en ordre de marche Lire la suite »

Le mur est dur, mais l’intersyndicale dure - Depuis le début de l’année, l’action commune scellée par les syndicats contre la politique antisociale du pouvoir, n’a pas fini de surprendre.

Le mur est dur, mais l’intersyndicale dure Lire la suite »

Unis, toujours et encore      - Les semaines se suivent et se ressemblent. L’unité syndicale tient bon, réaffirmant, à l’instar du dernier communiqué commun (jeudi 23 appelant à la grève pour la journée de mardi 28), l’opposition ferme à la réforme.

Unis, toujours et encore      Lire la suite »

Unis pour la paix - Le 24 février, date du premier anniversaire de la guerre en Ukraine, une cinquante de personnes se sont rassemblées devant la préfecture à l’appel de plusieurs organisations pour exiger la paix en Ukraine.

Unis pour la paix Lire la suite »

Unis pour la paix - Le 24 février, date du premier anniversaire de la guerre en Ukraine, une cinquante de personnes se sont rassemblées devant la préfecture à l’appel de plusieurs organisations pour exiger la paix en Ukraine.

Unis pour la paix Lire la suite »

Unanimité syndicale contre le recul de l’âge légal à 65 ans - C’est assez rare pour être souligné. La quasi totalité des organisations syndicales qui comptent, réunie le 5 décembre, a écrit et approuvé un communiqué sans ambiguïté.

Unanimité syndicale contre le recul de l’âge légal à 65 ans Lire la suite »

Menaces contre les privés d’emploi - Sous une pluie soutenue, les militants de la CGT et de la FSU s‘étaient donné rendez-vous devant les locaux de France Travail du Mas Guérido à Cabestany.

Menaces contre les privés d’emploi Lire la suite »

Sophie Binet. Tous azimuts à Perpignan - La venue de la secrétaire nationale de la CGT à Perpignan aura marqué les esprits des camarades et amis présents. Deux prises de parole importantes ont ponctué sa visite à la bourse du travail et…

Sophie Binet. Tous azimuts à Perpignan Lire la suite »

Une grève importante. « On va dans le mur ! » - La nouvelle ministre n’y est pour rien, même si ses frasques ubuesques et décalées auront aidé à la mobilisation des enseignants. Les problèmes posés à l’institution sont bien plus importants.

Une grève importante. « On va dans le mur ! » Lire la suite »

Une grève importante. « On va dans le mur ! » - La nouvelle ministre n’y est pour rien, même si ses frasques ubuesques et décalées auront aidé à la mobilisation des enseignants. Les problèmes posés à l’institution sont bien plus importants.

Une grève importante. « On va dans le mur ! » Lire la suite »

Le préfet des P.-O. a reçu les représentants syndicaux - Le Fret Rail SNCF, déjà mal en point au plan national, va encore subir les assauts de la commission européenne au nom de la concurrence libre et non faussée.  

Le préfet des P.-O. a reçu les représentants syndicaux Lire la suite »

Unanimité syndicale contre le recul de l’âge légal à 65 ans - C’est assez rare pour être souligné. La quasi totalité des organisations syndicales qui comptent, réunie le 5 décembre, a écrit et approuvé un communiqué sans ambiguïté.

Unanimité syndicale contre le recul de l’âge légal à 65 ans Lire la suite »

Le Front populaire en ordre de marche - Si la décision brutale et irresponsable d’Emmanuel Macron a fait l’effet d’un coup de massue, les organisations de gauche ont très vite pris le dessus. En quelques jours, un rassemblement inédit a pris forme, un…

Le Front populaire en ordre de marche Lire la suite »

La FSU alerte - Le seul médecin de prévention des P.-O. pour les personnels de l’Éducation Nationale, en retraite depuis mars dernier, n’est toujours pas remplacé.

La FSU alerte Lire la suite »

Menaces contre les privés d’emploi - Sous une pluie soutenue, les militants de la CGT et de la FSU s‘étaient donné rendez-vous devant les locaux de France Travail du Mas Guérido à Cabestany.

Menaces contre les privés d’emploi Lire la suite »

Cyprien, responsable du MNL 66 - Lycéens manifestant contre la réforme des retraites 2023 Manifestation. La parole au responsable du Mouvement national des lycéens des P.-O. qui s’exprime sur le mouvement contre la réforme des retraites. Pour les lycée.ns.nes, beaucoup sont…

Cyprien, responsable du MNL 66 Lire la suite »

Le Front populaire en ordre de marche - Si la décision brutale et irresponsable d’Emmanuel Macron a fait l’effet d’un coup de massue, les organisations de gauche ont très vite pris le dessus. En quelques jours, un rassemblement inédit a pris forme, un…

Le Front populaire en ordre de marche Lire la suite »

Nouveau bac, les syndicats contestent - Dans un communiqué explicite, les syndicats d’enseignants des P.-O. démontrent l’iniquité de la réforme du baccalauréat et demandent la suspension du dispositif.

Nouveau bac, les syndicats contestent Lire la suite »

Unanimité syndicale contre le recul de l’âge légal à 65 ans - C’est assez rare pour être souligné. La quasi totalité des organisations syndicales qui comptent, réunie le 5 décembre, a écrit et approuvé un communiqué sans ambiguïté.

Unanimité syndicale contre le recul de l’âge légal à 65 ans Lire la suite »

Les fonctionnaires dans la rue - Près de 500 manifestants des trois fonctions publiques ont manifesté leur colère, le 19 mars dernier.

Les fonctionnaires dans la rue Lire la suite »

Le Train primeur défendu au ministère - Mardi 16, à l’appel des quatre syndicats de cheminots, CGT, Unsa, Sud Rail et CFDT, la manifestation parisienne alertait sur la possible disparition de Fret-Sncf, réclamant le développement du transport rail.

Le Train primeur défendu au ministère Lire la suite »

Unanimité syndicale contre le recul de l’âge légal à 65 ans - C’est assez rare pour être souligné. La quasi totalité des organisations syndicales qui comptent, réunie le 5 décembre, a écrit et approuvé un communiqué sans ambiguïté.

Unanimité syndicale contre le recul de l’âge légal à 65 ans Lire la suite »