LE TRAVAILLEUR CATALAN

France Travail

Sous une pluie soutenue, les militants de la CGT et de la FSU s‘étaient donné rendez-vous devant les locaux de France Travail du Mas Guérido à Cabestany.

L’objectif : alerter les privés d’emplois sur les menaces que fait peser sur eux le projet de réforme de l’assurance chômage.  Autour d’un café et de croissants des dialogues se sont engagés. Pour les privés d’emplois revient le même récit de galères, de démarches souvent déshumanisées, de sanctions administratives voire pécuniaires. Côté personnel, des moyens insuffisants avec des réorganisations incessantes et des instructions où l’œil est fixé sur les statistiques qui doivent, quoi qu’il en coûte, afficher une baisse, sans parler de l’intrusion incessante du privé pour obtenir l’externalisation de certaines missions.

Avec ce projet, le gouvernement vise à faire des économies sur le dos des privés d’emplois. En réduisant les durées d’indemnisations, en baissant leurs montants, et en visant particulièrement les demandeurs les plus âgés et/ou qualifiés coupables de ne pas accepter n’importe quelle offre.

Le patronat, notamment dans le département, a bien préparé le terrain avec les affirmations répétées concernant les difficultés à pourvoir des emplois mis en ligne. 

En omettant cependant de préciser la médiocrité de certaines de ces offres en termes de rémunérations qui ne permettent pas d’accéder au logement hors de prix dans les zones touristiques et notamment en pleine saison.

Accroitre la précarité des privés d’emplois pour les forcer à accepter n’importe quelle offre est la logique qui sous-tend le projet de loi. Cette logique n’a jamais prouvé son efficacité pour améliorer l’adéquation entre les offres d’emplois et leurs publics potentiels.

Seules gagnantes une précarité renforcée et des économies contre-productives.

M. C.

 
Cet article est en lecture libre. Pour avoir accès à l'ensemble du site, merci de vous connecter ou vous inscrire

ARTICLES EN LIEN

Sophie Binet. Tous azimuts à Perpignan - La venue de la secrétaire nationale de la CGT à Perpignan aura marqué les esprits des camarades et amis présents. Deux prises de parole importantes ont ponctué sa visite à la bourse du travail et…

Sophie Binet. Tous azimuts à Perpignan Lire la suite »

Une grève importante. « On va dans le mur ! » - La nouvelle ministre n’y est pour rien, même si ses frasques ubuesques et décalées auront aidé à la mobilisation des enseignants. Les problèmes posés à l’institution sont bien plus importants.

Une grève importante. « On va dans le mur ! » Lire la suite »

« Le travail n’a pas de saison » - La maltraitance des travailleurs saisonniers n’est pas nouvelle. Mais, la sécheresse et les nouvelles lois régressives empirent leur situation. La CGT s’est emparée de la question.

« Le travail n’a pas de saison » Lire la suite »

Le Front populaire en ordre de marche - Si la décision brutale et irresponsable d’Emmanuel Macron a fait l’effet d’un coup de massue, les organisations de gauche ont très vite pris le dessus. En quelques jours, un rassemblement inédit a pris forme, un…

Le Front populaire en ordre de marche Lire la suite »

La FSU alerte - Le seul médecin de prévention des P.-O. pour les personnels de l’Éducation Nationale, en retraite depuis mars dernier, n’est toujours pas remplacé.

La FSU alerte Lire la suite »

Les personnels de l’école seront sur le pont - Pourquoi la FSU va-t-elle manifester ce 1er Mai 2024 ? Les raisons ne manquent pas cette année. D’abord le contexte international avec ses guerres meurtrières en Ukraine et en Palestine. La FSU s’est depuis longtemps…

Les personnels de l’école seront sur le pont Lire la suite »