LE TRAVAILLEUR CATALAN

© Jean Pouech

Rassemblement

Le 24 février, date du premier anniversaire de la guerre en Ukraine, une cinquante de personnes se sont rassemblées devant la préfecture à l’appel de plusieurs organisations pour exiger la paix en Ukraine.

L’intersyndicale (CFDT, CGT, CFE-CGC, CFTC, FSU, UNSA et Solidaires), le Mouvement de la Paix, le MRAP et le PCF ont parlé d’une même voix pour exiger le retrait des troupes russes et l’ouverture de négociations de paix lors d’un rassemblement devant la préfecture.

Toutes les interventions sont allées dans le même sens. Solidarité avec le peuple ukrainien et ses souffrances, condamnation de la guerre, demande du retrait des troupes russes, refus de l’économie de guerre, nécessité de trouver une solution diplomatique et dénonciation du rôle de l’OTAN. 

L’intersyndicale et la FSU ont rappelé leur implication dans les convois syndicaux internationaux (38 tonnes d’aide humanitaire envoyées par les syndicats). La CGT, la FSU et le Mouvement de la Paix ont dénoncé l’économie de guerre qui se met en place. 118 milliards d’euros de plus dans la loi de programmation militaire (soit 413 milliards de 2023 à 2030). Le Mouvement de la Paix a rapproché ces 118 milliards aux 12 milliards qui  suffiraient à équilibrer les caisses de retraite. Pour la FSU « cette économie de guerre « sert de prétexte à la flambée des dépenses militaires au détriment des services publics et des droits sociaux ».

Pour tous, « la seule voie possible reste la construction d’une solution diplomatique négociée dans le cadre des institutions internationales », notamment l’ONU. Le MRAP a rapporté le discours de Roger Waters (membre fondateur des Pink Floyd) interpellant l’ONU sur son rôle dans ce conflit. Le Mouvement de la Paix demande « des négociations dans un cadre international », la FSU le retour à des négociations ainsi que le PCF pour qui l’urgence est d’ « ouvrir le chemin de la paix ».

Le MRAP, le PCF et la CGT ont mis en cause le rôle de l’OTAN. La CGT réclamant sa suppression. Et le PCF rappelant que les États-Unis et l’OTAN avaient implanté des bases militaires aux portes de la Russie contrairement à leur engagement. Et donc provoqué le courroux de Poutine contre l’Occident. 

Citons Edgar Morin : « Plus les guerres tardent à trouver une issue autour d’une table de négociations, moins elles ont de chance de s’affranchir d’une radicalisation de leurs positions ».

Anne-Marie Delcamp

 
Cet article est en lecture libre. Pour avoir accès à l'ensemble du site, merci de vous connecter ou vous inscrire

ARTICLES EN LIEN

Le Front populaire en ordre de marche - Si la décision brutale et irresponsable d’Emmanuel Macron a fait l’effet d’un coup de massue, les organisations de gauche ont très vite pris le dessus. En quelques jours, un rassemblement inédit a pris forme, un…

Le Front populaire en ordre de marche Lire la suite »

Le mur est dur, mais l’intersyndicale dure - Depuis le début de l’année, l’action commune scellée par les syndicats contre la politique antisociale du pouvoir, n’a pas fini de surprendre.

Le mur est dur, mais l’intersyndicale dure Lire la suite »

Le front syndical ne lâche rien - Malgré la promulgation de la loi sur les retraites et les interventions d’Emmanuel Macron, le front syndical, profondément uni, appelle à un 1er mai historique pour obtenir le retrait de la loi.

Le front syndical ne lâche rien Lire la suite »

Le front syndical ne lâche rien - Malgré la promulgation de la loi sur les retraites et les interventions d’Emmanuel Macron, le front syndical, profondément uni, appelle à un 1er mai historique pour obtenir le retrait de la loi.

Le front syndical ne lâche rien Lire la suite »

Le front syndical ne lâche rien - Malgré la promulgation de la loi sur les retraites et les interventions d’Emmanuel Macron, le front syndical, profondément uni, appelle à un 1er mai historique pour obtenir le retrait de la loi.

Le front syndical ne lâche rien Lire la suite »

Unanimité syndicale contre le recul de l’âge légal à 65 ans - C’est assez rare pour être souligné. La quasi totalité des organisations syndicales qui comptent, réunie le 5 décembre, a écrit et approuvé un communiqué sans ambiguïté.

Unanimité syndicale contre le recul de l’âge légal à 65 ans Lire la suite »

Menaces contre les privés d’emploi - Sous une pluie soutenue, les militants de la CGT et de la FSU s‘étaient donné rendez-vous devant les locaux de France Travail du Mas Guérido à Cabestany.

Menaces contre les privés d’emploi Lire la suite »

Sophie Binet. Tous azimuts à Perpignan - La venue de la secrétaire nationale de la CGT à Perpignan aura marqué les esprits des camarades et amis présents. Deux prises de parole importantes ont ponctué sa visite à la bourse du travail et…

Sophie Binet. Tous azimuts à Perpignan Lire la suite »

Une grève importante. « On va dans le mur ! » - La nouvelle ministre n’y est pour rien, même si ses frasques ubuesques et décalées auront aidé à la mobilisation des enseignants. Les problèmes posés à l’institution sont bien plus importants.

Une grève importante. « On va dans le mur ! » Lire la suite »

Une assemblée inédite - Syndicats, collectifs, associations et partis politiques de gauche étaient rassemblés, vendredi 12 juillet, pour promouvoir le Nouveau Front populaire et s’engager à le défendre.

Une assemblée inédite Lire la suite »

Le Front populaire en ordre de marche - Si la décision brutale et irresponsable d’Emmanuel Macron a fait l’effet d’un coup de massue, les organisations de gauche ont très vite pris le dessus. En quelques jours, un rassemblement inédit a pris forme, un…

Le Front populaire en ordre de marche Lire la suite »

La FSU alerte - Le seul médecin de prévention des P.-O. pour les personnels de l’Éducation Nationale, en retraite depuis mars dernier, n’est toujours pas remplacé.

La FSU alerte Lire la suite »