LE TRAVAILLEUR CATALAN

Jean Castex

La réforme de l’assurance chômage ne passe pas dans le Conflent !

Prades. Trois actions différentes ont eu lieu, autour d’un même contestation : contre la réforme de l’assurance chômage applicable au 1er juillet. Il s’en passe des choses dans la ville de Jean Castex, actuel Premier ministre ! Mardi matin 11 mai, des individus se réclamant de la « Brigade intersectionnelle de riposte rurale » (Birr) ont couvert le pôle …

La réforme de l’assurance chômage ne passe pas dans le Conflent ! Lire la suite »

Pas de reconfinement généralisé ?

Covid-19. Face à l’épidémie, l’exécutif parie sur des mesures territoriales pour freiner la diffusion des variants. Confronté à la montée des contaminations, le Premier ministre a revendiqué, jeudi 25 février, une approche territorialisée de la pandémie et s’est donné une semaine de réflexion. Dans les 20 départements où la diffusion des variants a fait des bonds, …

Pas de reconfinement généralisé ? Lire la suite »

« France relance ». Un plan sans contrepartie pour le patronat

Économie. Des centaines de milliards d’euros déversées sur les entreprises, 100 milliards supplémentaires pour ce nouveau plan. Proclamées vides hier, les caisses de l’État semblent sans limite aujourd’hui. Ce pourrait être pourtant l’occasion de transformer en profondeur l’organisation de la production en exigeant des droits nouveaux d’intervention des salariés et des citoyens sur la marche …

« France relance ». Un plan sans contrepartie pour le patronat Lire la suite »

Jean Castex au-dessus des lois ?

A peine nommé Premier ministre, Jean Castex en aurait profité pour arrêter une enquête sur sa gestion de la déchetterie de la communauté de communes qu’il présidait (Conflent Canigou) avant sa promotion à Matignon. C’est ce qu’affirme le site Médiapart. Le système de défense de l’ancien maire de Prades, laisse rêveur : ne rien savoir sur …

Jean Castex au-dessus des lois ? Lire la suite »

Medef et gouvernement sur la même longueur d’onde

Économie. Jean Castex est venu soutenir le grand patronat à l’université d’été du Medef. Le Medef pousse chaque jour le bouchon un peu plus loin. Après les milliards sans contreparties du plan de relance et les différents plans sectoriels, après le refus d’ouvrir des négociations sur le télétravail, le grand patronat veut désormais des dérogations …

Medef et gouvernement sur la même longueur d’onde Lire la suite »

A l’ancienne…

Vous avez sans doute remarqué que de nombreux commentateurs politiques ont fait et font de notre gloire politique locale, le maire de Prades propulsé aux plus hautes fonctions de l’état, un homme d’un autre temps. Jean Castex n’est pas un startupeur, à l’allure jeune et négligée, au verbe branché, à la décontraction absolue, à la …

A l’ancienne… Lire la suite »

Une république séparée de ses idéaux

Projet de loi. Jean Castex a annoncé un projet de loi contre le séparatisme religieux ou ethnique. Une loi dangereuse dénoncée par les militants antiracistes et les collectifs contre l’islamophobie. Le séparatisme définit un mouvement politique tendant à se séparer d’un ensemble national auquel il appartient. Aujourd’hui ce terme est utilisé par le gouvernement de Jean Castex pour …

Une république séparée de ses idéaux Lire la suite »

Dans le dialogue social, Hercule prêt à aider Jupiter

Social. Les syndicats réagissent diversement aux annonces du Premier ministre. Parmi les tâches difficiles auxquelles Jean Castex est appelé à s’atteler, la plus aisée est sans doute de renouer les fils du dialogue social, tant la première version du Macron, versus Philippe, avait saccagé un terrain qui est pourtant essentiel à la démocratie. Rappelez-vous les ravages des …

Dans le dialogue social, Hercule prêt à aider Jupiter Lire la suite »

Jean Castex à Matignon : « Sarkozy sort de ce gouvernement ! »

Outre les glottophobes, Jean Castex, le nouveau Premier ministre, a contre lui toutes les facettes de la gauche (on ne prête qu’aux riches) et une partie de la droite catalane qui entame une traversée du désert alors que pour lui s’ouvre la plus belle porte de sa carrière. Droite avec laquelle il entretient dans ce …

Jean Castex à Matignon : « Sarkozy sort de ce gouvernement ! » Lire la suite »

Changement de casting, pas de scénario

Gouvernement Macron. Le battage fait autour du remaniement ministériel ne saurait cacher l’essentiel : la politique macronienne va continuer de plus belle. La plupart des ministres sortants gardent leur portefeuille, ou, à l’image du très sarkozyste Darmanin à l’Intérieur, héritent de ministères plus importants. Les nominations de Dupont-Moretti à la justice et de Bachelot à …

Changement de casting, pas de scénario Lire la suite »

SUR LE VIF

Annonces – rendez-vous- événements – rencontres – débats

Rendez-vous
© Pixabay.
Vente de thés et infusions Fraliberthé

Vendredi 24 septembre de 17h à 19h. 44 av. de Prades – Perpignan.

Assemblée générale du MRAP 66

Vendredi 24 septembre à 17h30 au Casals, rue du Lycée – Perpignan.

21e festival De l’arbre à la forêt

Table ronde sur le projet Florian de méga scierie
Vendredi 24 septembre à 20h – Cinéma Le Cérétan 13 Bd Clémenceau – Céret 

Forum logement : Que ferais-je sans toit ?

L’association Bouge Toit et différentes entités organisent une rencontre sur le logement face à la paupérisation galopante de la société, aux discriminations, au racisme, aux problèmes sanitaires, à l’abandon d’une population la plus fragile par les pouvoirs publics. 
Samedi 25 septembre 2021 de 9h à 17h salle Canigou – Perpignan.

ll y a 80 ans, seize militants des Pyrénées-Orientales étaient « déportés » en Algérie

Dimanche 26 septembre à 10h30. À la Voile d’Or – Port-Vendres.

Assemblée générale de rentrée des communistes des Pyrénées-Orientales

Lundi 27 septembre à 18h30 . Maison des communistes 44 av. de Prades- Perpignan.

Manifestation à l’appel du groupe des neuf

Vendredi 1er octobre à 10h au Castillet – Perpignan.

Mobilisé-e-s pour les salaires, les emplois et les conditions de travail et d’études !

Mardi 5 octobre – 11h place de Catalogne – Perpignan.

Contraception : une affaire de femmes ?

A partir du 1er janvier 2022, la contraception sera gratuite pour les femmes jusqu’à l’âge de 25 ans, a annoncé le ministre de la Santé. Cette gratuité existait jusqu’alors pour les mineures, depuis 2013 pour les 15-18 ans, et depuis 2020 pour les moins de 20 ans. Elle a permis, au sein de cette classe d’âge, une baisse conséquente du taux de recours à l’interruption volontaire de grossesse, passant de 9,5 à 6 pour 1 000 entre 2013 et 2018.

Toutes les contraceptions féminines sont concernées. Cela signifie que les pilules et les implants seront pris en charge, mais aussi les stérilets ou les diaphragmes. Rappelons que la contraception médicale, en particulier la pilule, est considérée comme une victoire essentielle pour les femmes.

Que ce soit physiquement, mentalement, financièrement la contraception reste une « affaire de femmes ». Il existe pourtant des méthodes de contraception masculine … Mais c’est un autre débat !

Un TGV privé entre Barcelone et Narbonne

© Falk2 – Renfe et IlSA sont dorénavant en concurrence sur la ligne Madrid-Montpellier.

À partir du 5 octobre, la société Intermodal de Levante SA (ILSA), filiale de la compagnie Air Nostrum gèrera une liaison ferroviaire à grande vitesse entre Madrid et Montpellier, avec des arrêts, entre autres à Saragosse, Barcelone, Figueres, Perpignan et Narbonne. En effet, la commission qui régule la concurrence en Espagne a approuvé le projet de la société ILSA d’utiliser l’infrastructure ferroviaire Adif entre Madrid et Montpellier, en concurrence avec la société publique Renfe qui jusqu’ici commercialisait des voyages sur cette ligne.

C’est une conséquence directe de la directive européenne sur la libéralisation du transport en train, cette même directive utilisée aujourd’hui dans les régions dirigées par la droite pour privatiser toujours plus les services.

À Monique Hillel

Monique lors d’une de ses expositions.

Monique Hillel, notre amie, notre camarade, peintre dont les œuvres illuminent nos vies, s’en est allée. Compagne attentive, aimante et aimée de notre camarade Roger Hillel, que tous ici connaissent, mère de trois enfants et de petits-enfants qui l’adoraient, elle fut institutrice. Un beau métier pour cette femme pleine de douceur et de bienveillance. Elle disait que c’est en travaillant avec les enfants que lui était venue sa vocation de peintre, une occupation qui la ravissait et qui lui faisait oublier des soucis de santé quasi-permanents. Elle exposait souvent, nous donnant ainsi l’occasion d’acquérir ses tableaux ou ses objets décorés et d’en orner nos murs.

Monique était aussi une ardente militante. Lors de ses interventions au MRAP, sa préférence l’amenait à nouveau vers les jeunes, élèves, enfants et adolescents, à qui elle communiquait le respect des autres et le bonheur d’aider. Certains de ses tableaux ont exprimé ce besoin de solidarité universelle. 

La dure loi de la vie et de sa fin inexorable ont frappé de plein fouet Roger et sa famille. Nous resterons à leur côté, nous n’oublierons pas Monique. Ses peintures vives, colorées, pleines d’inventivité nous y aideront.

Questions autour d’un hommage

©Lucas Roche. Hôtel de Ville de Perpignan – centre ville – centre ancien.

Louis Aliot veut apporter sa pierre au soutien aux opposants aux talibans. Pour ce faire il annonce un hommage au commandant Massoud assassiné voici 20 ans, à la veille du 11 septembre. Les Perpignanais pourront voir le portrait de celui-ci au fronton de l’Hôtel de ville.  En quoi cette disposition va-t-elle améliorer le sort de ceux qui, aujourd’hui, subissent de plein fouet le grand retour en arrière orchestré par les nouveaux maîtres du pays ? La question se pose. Dans la foulée, l’édile déclare qu’il faut agir sur les causes qui ont conduit à la situation en Afghanistan et soutenir ceux qui sont sur place. Pas un mot, en revanche, sur les moyens que pourrait mettre la ville de Perpignan pour accueillir les Afghanes et Afghans pourchassés. Encore une fois, les initiatives du maire servent surtout à son autopromotion. 

Ce week-end. On est de droite ! On est de droite ! On…

Triste spectacle et tentatives médiatiques mal-a-droites… à droite. Les personnalités ont défilé, nombreuses, évoquant leur immense volonté de rassembler la « Famille », et dézinguant aussitôt, dans les phrases suivantes la posture du (de la) concurrent.e. Peu de pistes politiques donc, pas d’idées nouvelles, avec, au fond, une approbation silencieuse et générale des politiques menées depuis 2017. Le capitalisme reste la solution. Pas de surprise de ce côté-là. Les assistés restent les pauvres. Les actionnaires et les entreprises du CAC 40 ne risquent rien. Pour le reste, on chasse sur les terres du RN, avec une pointe de xénophobie, d’autoritarisme et de coups de menton. 

Décroissance ! Décroissance ! Non au nucléaire ! 

L’exercice était difficile pour les candidats à la primaire du côté des écologistes-politiques. Pas plus de 10 minutes chacun. Mais quand même, comment dire que le réchauffement climatique est majeur et dans la seconde qui suit évoquer la sortie urgente du nucléaire ? Comment insister lourdement sur la « décroissance » sans jamais tenter de la décrire, de lui donner un contenu ? Le débat  pour l’environnement, assurément, méritait mieux que ça. 

Avec peine

© DR.

Nous venons d’apprendre le décès de Monique Hillel.
La cérémonie civile se tiendra le samedi 11 septembre à 9h30 au crématorium de Canet-en-Roussillon (ni fleurs, ni couronnes).
Un dernier hommage pourra lui être rendu le même jour à 8h à la chambre funéraire de 
Villeneuve-de-la-Raho, salon Sérénité (21 rue des Tamaris).

Une belle rentrée pour chaque enfant !

© Pixabay.

Chaque enfant doit pouvoir faire une rentrée des classes sereine, quel que soit son statut social. Plusieurs associations s’investissent dans cette démarche en collectant et distribuant des fournitures scolaires.

L’association « Les cartables d’identités » partenaire du comité de soutien aux sans-papiers organise une distribution :

Le mercredi 8 septembre de 14h à 17h
Dans les locaux du Travailleur Catalan au
44 avenue de Prades.

Vous pouvez déposer vos dons les lundi 6 et mardi 7 septembre, de 14h à 16h.

Ne sont collectées que les fournitures propres et neuves, triées et en état de marche, notamment ardoises, taille-crayons avec réservoir, cahier 24X32 grands carreaux, feutres …

D’avance merci pour eux !