LE TRAVAILLEUR CATALAN

Jean Castex

« France relance ». Un plan sans contrepartie pour le patronat

Économie. Des centaines de milliards d’euros déversées sur les entreprises, 100 milliards supplémentaires pour ce nouveau plan. Proclamées vides hier, les caisses de l’État semblent sans limite aujourd’hui. Ce pourrait être pourtant l’occasion de transformer en profondeur l’organisation de la production en exigeant des droits nouveaux d’intervention des salariés et des citoyens sur la marche …

« France relance ». Un plan sans contrepartie pour le patronat Lire la suite »

Jean Castex au-dessus des lois ?

A peine nommé Premier ministre, Jean Castex en aurait profité pour arrêter une enquête sur sa gestion de la déchetterie de la communauté de communes qu’il présidait (Conflent Canigou) avant sa promotion à Matignon. C’est ce qu’affirme le site Médiapart. Le système de défense de l’ancien maire de Prades, laisse rêveur : ne rien savoir sur …

Jean Castex au-dessus des lois ? Lire la suite »

Medef et gouvernement sur la même longueur d’onde

Économie. Jean Castex est venu soutenir le grand patronat à l’université d’été du Medef. Le Medef pousse chaque jour le bouchon un peu plus loin. Après les milliards sans contreparties du plan de relance et les différents plans sectoriels, après le refus d’ouvrir des négociations sur le télétravail, le grand patronat veut désormais des dérogations …

Medef et gouvernement sur la même longueur d’onde Lire la suite »

A l’ancienne…

Vous avez sans doute remarqué que de nombreux commentateurs politiques ont fait et font de notre gloire politique locale, le maire de Prades propulsé aux plus hautes fonctions de l’état, un homme d’un autre temps. Jean Castex n’est pas un startupeur, à l’allure jeune et négligée, au verbe branché, à la décontraction absolue, à la …

A l’ancienne… Lire la suite »

Une république séparée de ses idéaux

Projet de loi. Jean Castex a annoncé un projet de loi contre le séparatisme religieux ou ethnique. Une loi dangereuse dénoncée par les militants antiracistes et les collectifs contre l’islamophobie. Le séparatisme définit un mouvement politique tendant à se séparer d’un ensemble national auquel il appartient. Aujourd’hui ce terme est utilisé par le gouvernement de Jean Castex pour …

Une république séparée de ses idéaux Lire la suite »

Dans le dialogue social, Hercule prêt à aider Jupiter

Social. Les syndicats réagissent diversement aux annonces du Premier ministre. Parmi les tâches difficiles auxquelles Jean Castex est appelé à s’atteler, la plus aisée est sans doute de renouer les fils du dialogue social, tant la première version du Macron, versus Philippe, avait saccagé un terrain qui est pourtant essentiel à la démocratie. Rappelez-vous les ravages des …

Dans le dialogue social, Hercule prêt à aider Jupiter Lire la suite »

Jean Castex à Matignon : « Sarkozy sort de ce gouvernement ! »

Outre les glottophobes, Jean Castex, le nouveau Premier ministre, a contre lui toutes les facettes de la gauche (on ne prête qu’aux riches) et une partie de la droite catalane qui entame une traversée du désert alors que pour lui s’ouvre la plus belle porte de sa carrière. Droite avec laquelle il entretient dans ce …

Jean Castex à Matignon : « Sarkozy sort de ce gouvernement ! » Lire la suite »

Changement de casting, pas de scénario

Gouvernement Macron. Le battage fait autour du remaniement ministériel ne saurait cacher l’essentiel : la politique macronienne va continuer de plus belle. La plupart des ministres sortants gardent leur portefeuille, ou, à l’image du très sarkozyste Darmanin à l’Intérieur, héritent de ministères plus importants. Les nominations de Dupont-Moretti à la justice et de Bachelot à …

Changement de casting, pas de scénario Lire la suite »

SUR LE VIF

La gauche rassemblée. Une stratégie payante

©Semathie

Dans les Bouches-du-Rhône, faisant suite à la conquête de Marseille, la gauche s’est rassemblée pour les sénatoriales et vise trois sièges sur les 8 octroyées à ce département. En 2015, elle n’en avait obtenue qu’un seul avec Samia Ghali (PS). La liste sera conduite par Jérémy Bacchi (PCF), suivi de Marie-Arlette Carlotti (PS) et Guy Benarroche (EELV). Les organes nationaux des trois partis ont validé cette stratégie de rassemblement.

« Nous avons enfin trouvé un accord pour partir rassemblés », se félicite Jérémy Bacchi, tête de liste PCF. Le secrétaire départemental du PCF 13 salue « le courage et l’esprit de responsabilité » de ses colistiers qui ont accepté les seconde et troisième positions. « C’est un accord qui vient du terrain », ajoute Marie-Arlette Carlotti (PS). Guy Benarroche (EELV) insiste, quant à lui, sur « l’importance de bâtir une liste d’union ».

Cette exemple pourrait montrer la voix d’un large rassemblement des forces de progrès, partout dans le pays, pour les départementales et les régionales de mars prochain.

Le 10 octobre

©Tyseria

Le PCF appelle à des rassemblements devant les préfectures le 10 octobre pour demander au gouvernement des actes concrets dans le cadre du plan de relance pour sauver les services publics.

Une rentrée sociale particulière

©Ismaelelhajri

« Cette rentrée va être forte, agitée. La CGT appelle à une journée d’action le 17 septembre car la situation sociale n’est pas acceptable avec plus de 300 plans sociaux en cours… »

Ian Brossat porte parole du PCF

37 milliards

© Image par Gerd Altmann de Pixabay

C’est en euros, le montant des dividendes versés par les entreprises du CAC 40 à leurs actionnaires cette année.

Le PCF mobilisé

© Zouhair NAKARA

Face au plan à 100 milliards d’euros jugé à côté de la plaque, le secrétaire national du PCF, Fabien Roussel, a lancé, lundi, une campagne pour « l’emploi, le pouvoir d’achat, le climat ». Le PCF a lancé une plateforme numérique collaborative (www.lafranceencommun.fr ) « C’est une démarche citoyenne que nous voulons engager pour construire avec ceux qui se mobilisent sur le terrain, les ONG, les jeunes pour le climat, les responsables syndicaux, les salariés en lutte, les associations… » a annoncé Fabien Roussel.

Exigences sanitaires contre manque de moyens

©DR.

À Vernet-Les-Bains comme ailleurs, la rentrée scolaire s’est faite sous le signe de la lutte contre la pandémie de covid-19. Le personnel enseignant et non enseignant s’efforce d’appliquer les protocoles sanitaires demandés. Mais comment faire respecter la distanciation physique avec 20 ou 22 élèves par classe ? Il faudrait pousser les murs ou recruter du personnel supplémentaire comme dans d’autres pays européens. A la cantine, il faudra choisir entre respecter le protocole sanitaire et n’accueillir que la moitié des inscrits ou accueillir tout le monde, mais sans pouvoir satisfaire aux normes sanitaires exigées.

Vire Vire à Paulilles

Dessin in situ de Vincent Desplanche, Urban sketchers, communauté de « dessinateurs-croqueurs »  «  Nous montrons le monde de dessin en dessin » 

Les 5 et 6 septembre 2020, le patrimoine Maritime Méditerranéen à l’honneur à Paulilles ! 

Le public est venu admirer les barques à voiles latines, barques à rames dites « llagur de rems »  à quai, en mer…

Une première pour le Charlemagne, restauré à l’atelier de Paulilles. Créé en 2010 ce centre de restauration du patrimoine unique en France accompagne tous les acteurs et associations dont Barcarems i velas avec l’ Idéal, Notre Dame De Consolation, classées monuments historiques. La plus ancienne Le Bel Ange a vu le jour à Banyuls en 1896, laTramontanallagut de rems et les autres voguent toujours des ports de St Tropez, Argelès, à Cadaques…

Maryam Clapera

Visa Off, la CGT affirme son attachement à la culture, à l’information et aux luttes

©DR.

Grande réussite cette fois, lors du vernissage de l’expo. 70 personnes présentes, des prises de parole offensives de Michel Chabasse et de la représentante du SNJ CGT, ainsi que de notre amie Mélina (collaboratrice au TC), dont les photos savamment sélectionnées, retraçaient les luttes des postiers 66 (plus de 6 mois de conflits) et celles des cheminot de l’année 2018 contre la réforme et le pacte ferroviaire. Magnifique. Une autre exposante, Catalane de Lille, proposait des clichés étonnants où le «vivant» (personnage réel, seul) explore et interroge le «mort» (ruines industrielles énigmatiques qui ont perdu la vie, les vies et les savoir-faire. à voir au Campus Mailly.