LE TRAVAILLEUR CATALAN

(c) PxHere.
  • Te vaig pas veure a la manifestació per protestar contra l’assassinat de l’ensenyant per un islamista, que tenies por de la covid belleu?
  • No, encara que podria semblar que l’Islamisme i la Covid es posessin d’acord per podrir-nos la vida… si no  hi era, és que feia tant bon sol que me vaig estimar més anar a passejar a fora…
  • Què dius ara!
  • En realitat, ja en tinc prou d’anar a desfilar per dir que de tallar el coll d’un home només perquè defensa la llibertat, és una cosa molt lletja i que no s’ha de fer;  com no iré més a manifestar al mig de gent portant cartells amb la promesa “jo soc Charlie”; això sí, no m’he deixat enganxar amb allò de sortir a la finestra per aplaudir els personal sanitari durant la covid.
  • Són maneres de mostrar solidaritat…
  • Solidaritat? Què s’ha fet de concret, a part tornar a casa amb la consciència tranquil·la d’haver complert el deure d’un bon humanista al mig dels altres bons humanistes ? Ja que tothom diu que estem en guerra, lluitem, i això no és lluitar!    
  • I què podem fer ?
  • Per la gent que treballa dins dels hospitals, desil·lusionats, rebentats de feina i de pressió, ja ho sabem: donar, o com mínim plegar de retallar mitjans, i de desgavellar el servei de salut.
  • Posem…i per lo del terrorisme?
  • Que s’organitzi un curs sobre la llibertat d’expressió, en totes les escoles de França il·lustrat per les lleis sobre la qüestió, amb exemples de caricatures de tots tipus, tocant les religions, la política, els minusvàlids, la mort, tot, i que això  cobreixi totes les parets del país, totes les pantalles del país !
  • Com es feia abans per recordar lo dels camps de concentració nazis… amb aquella pel·lícula tant horrorosa “ nit i broma”…
    No podrem pas lluitar contra l’horror amb bons sentiments… ni lluitar contra els enemics de la llibertat afagint restriccions a la llibertat, i no es morirà pas menys vivent menys…

Traduction

Nuit et brouillard

  • Je ne t’ai pas vu à la manif de protestation contre l’assassinat du prof par un islamiste, tu avais peur du covid ou quoi ?
  • Non… même si on pourrait penser que le covid et l’Islam se sont mis d’accord pour nous pourrir la vie… si je n’y étai pas, c’est parce qu’il faisait si beau temps que j’ai préféré passer la journée dans la nature.
  • Qu’est-ce que tu me dis là ?
  • En réalité j’en ai marre d’aller défiler pour dire que décapiter quelqu’un juste parce qu’il défendait la liberté d’expression ce n’est pas bien et qu’il ne faut pas le faire, comme je n’irai plus manifester au milieu de gens brandissant des pancartes « je suis Charlie »; au moins je ne me suis pas fait avoir sur le coup de sortir à la fenêtre pour applaudir les soignants pendant le confinement!
  • Ce sont des façons de se montrer solidaires…
  • Solidaires ? Qu’est-ce qu’on a fait de concret, à part rentrer chez soi avec la conscience tranquille de celui qui a accompli son devoir de bon humaniste parmi les autres bons humanistes? Puisque tout le monde dit que nous sommes en guerre, luttons, et tout ça ce n’est pas lutter.
  • Qu’est-ce qu’on peut faire?
    Pour ceux qui bossent à l’hosto, écœurés, crevés de boulot et de pression, nous le savons: leur donner, ou tout au moins cesser d’enlever, des moyens, et cesser de foutre en l’air le service de santé…
  • Soit… mais pour le terrorisme?
  • Qu’on mette en place un cours sur la liberté d’expression dans toutes écoles de France, avec les textes de loi qui la régissent, et illustré par des caricatures de toutes sortes, sur les religions, les politiques, les handicapés, la mort, et qu’on couvre avec çà tous les murs et e écrans du pays!
  • Comme on faisait à une époque pour ne pas oublier les camps de concentration nazis, avec le film « nuit et brouillard »… horrible d’ailleurs…
  • On ne combattra pas l’horreur avec des bons sentiments… ni les ennemis de la liberté en créant des restrictions à la liberté… et on ne mourra pas moins en vivant moins…


C&C

 
Cet article est en lecture libre. Pour avoir accès à l'ensemble du site, merci de vous connecter ou vous inscrire

ARTICLES EN LIEN

Ce feu qui couve - ©photo DR.Pierre Dharréville." La rencontre nous est vitale. La culture nous est vitale. La liberté nous est vitale ". Confinement. Pierre Dharréville, député PCF des Bouches du Rhône met en garde contre les dérives de…

Ce feu qui couve Lire la suite »

« Enseigner OUI, mais pas à n’importe quel prix » - ©Delgé.L’hommage à Samuel Paty a donc été réduit à une minute de silence et à la lecture en classe de la lettre de Jaurès aux instituteurs Éducation. La reprise des cours sous confinement partiel et…

« Enseigner OUI, mais pas à n’importe quel prix » Lire la suite »

Élus et médecins prônent la concertation et la cohérence - Covid. Les restrictions à géométrie variable se multiplient en France face au spectre de la « deuxième vague » de coronavirus.  Qu’on nie ou non l’expression « deuxième vague », les contaminations en France augmentent, avec, en toile de…

Élus et médecins prônent la concertation et la cohérence Lire la suite »

L’incroyable thèse de l’islamo-gauchisme -  Bilderjet de Pixabay - modifier par P.B. Analyse. La thèse de l'islamo-gauchisme n'est pas qu'un bricolage idéologique pour pourfendre les séparatistes, communautaristes et autres ennemis de la « laïcité républicaine ». Elle a à voir avec une polémique d'une agressivité…

L’incroyable thèse de l’islamo-gauchisme Lire la suite »

Stop à l’horreur - Le rôle dévastateur du président Erdogan est significatif des fausses routes suivies par la France. Attentats islamistes. Les boute-feux de droite et d’extrême droite surfent sur les horribles crimes de l’islamisme radical pour avancer des…

Stop à l’horreur Lire la suite »

Cérémonies en nombre - (c) Assassinat du professeur. Très vite, dans de nombreux villages du département, des rassemblements ont eu lieu, dignes et nombreux, devant les mairies ou les écoles. Nous ne pouvons, ici, tous les citer. « Nous sommes…

Cérémonies en nombre Lire la suite »