LE TRAVAILLEUR CATALAN

France, Perpignan, 2021-09-11. 2nde journee Top 14 saison 2021-22 entre USAP Perpignan et BO Biarritz Olympique au stade Aime Giral. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

– Ja està ! L’USAP ha guanyat el seu primer partit dins “la catedral”, l’estadi d’Aimé Giralt! Les coses se presenten millor que quan va tornar a pujar al top 14, i que va anar perdent partits un rere l’altre
– Només en va guanyar 2 sobre 26… ja es un millor inici; ara cal provar d’establir confiança, i sobretot fer el repàs de totes les forces per utilitzar-les com més bé millor…
– Sí: primer de tot verificar qui té realment el nivell ; si convé es trobarà que alguns jugadors, fins i tot dels que van guanyar el títol en la divisió inferior l’any passat ara no arriben al nivell…
– Què vols, tothom presenta l’esport sota l’angle simpàtic, formatiu, bo per la salut… lo que és una veritat… fins a un cert punt! Perquè la realitat és també que l’esport pot ser dolent per la salut, i en tot cas és cruel.
– Lo que dèiem fa poc del fet que és un substitut de la guerra: el que guanya és el més fort i prou! Els bons sentiments no tenen  cap espai en una competició esportiva!
– Malgrat tot hi ha gestos molt elegants : el jugador que ajuda el seu adversari a posar-se dret quan ha caigut, les felicitations i abraçades al final de la confrontacio…
– Sí, sí, i aquella història tan bonica de l’atleta alemany que permet  a Jesse Owens de qualificar-se per la final i finalment guanyar el salt de llargada a  Berlín davant de l’Hitler, l’amistat que va generar entre els dos…mes són més aviat excepcions,  com ho són les llegendes ; i la regla és que si no vols matar els altres, simbòlicament és clar, poca possibilitat hi ha que encertis una bona carrera esportiva!
– O sigui que lo que ensenya, o almenys recorda la competició esportiva és sobretot la rivalitat i la injustícia. D’acord, però lo important és que ser el que salta més alt, o que corre més ràpid, només signa una superioritat en el fet de saltar, o de córrer…
– I que el que no pot saltar ni córrer pot ser apte per tant de coses: hi ha altres possibilitats de guanyar un titol, de gran ser humà per exemple.

Traduction

Gagner ?

– Ça y est ! L’USAP a gagné son premier match dans sa « cathédrale », le stade Aimé Giral ! Les choses se présentent mieux que lors de sa précédente remontée en top 14 où elle a perdu les matches les uns derrière les autres.
– Elle n’en avait gagné que deux sur vint six ; c’est déjà un meilleur début ; maintenant il faut créer de la confiance, et surtout passer en revue toutes nos forces pour les utiliser au mieux…
– Oui. Et d’abord vérifier qui a vraiment le niveau ; si ça se trouve, certains joueurs, y compris parmi ceux qui ont remporté le titre l’an dernier dans la division intérieure, ne seront p as à la hauteur…
– Que veux-tu, on présente toujours le sport sous l’angle sympathique, formateur, bon pour la santé; ce qui est vrai… jusqu’à un certain point ! La vérité c’est que le sport peut être aussi dangereux pour la santé, et surtout cruel.
– Ce qu’on disait en rappelant que c’est un substitut de la guerre : c’est le plus fort qui gagne, un point c’est tout ! Les bons sentiments n’ont pas leur place dans une compétition sportive.
– Il y a malgré tout des gestes très élégants : le joueur qui aide son adversaire à se relever quand il est tombé, les félicitations et embrassades à l’issue de la confrontation…
– Oui, oui, et la belle histoire de cet athlète allemand qui permet à Jesse Owens de se qualifier et finalement de gagner le saut en longueur devant Hitler, l’amitié qui s’est installée entre eux… mais ce sont plutôt des exceptions, proches de légendes; la vérité c’est que si tu ne veux pas tuer, symboliquement, bien sûr, les autres, tu as peu de chances de réussir une carrière sportive.
– Autrement dit, ce qu’enseigne ou du moins rappelle, le sport, c’est surtout la rivalité et l’injustice entre les hommes. D’accord, mais l’important c’est que celui qui saute plus haut, ou court plus vite, ne signe une supériorité que dans le fait de sauter plus haut, ou de courir plus vite…
– …et que celui qui ne peut ni sauter ni courir peut être apte à tant de choses importantes: il ya d’autres façons de gagner un titre, de grand être humain par exemple !

C&C

 
Cet article est en lecture libre. Pour avoir accès à l'ensemble du site, merci de vous connecter ou vous inscrire

ARTICLES EN LIEN

Coup de froid sur Aimé-Giral - Face au leader montpelliérain, l'USAP laisse s'envoler la victoire dans la spirale tramontanesque (13-23)

Coup de froid sur Aimé-Giral Lire la suite »

L’USAP passée au kärcher à Gloucester - Les Catalans s’inclinent lourdement en Angleterre en Challenge Cup (68-19)

L’USAP passée au kärcher à Gloucester Lire la suite »

La victoire de la survie - En gagnant à Biarritz (23-25), l’USAP s’assure une victoire importante pour la suite de la saison.

La victoire de la survie Lire la suite »

Aimé-Giral s’est remis à chanter - © DR. Deux jeunes supportrices de l'équipe de l'USAP. Rugby. Devant 12 000 supporters enthousiastes, l’USAP l’emporte face au Biarritz Olympique (33-20). Le soleil était de retour pour cette diada du 11 septembre. La Cathédrale…

Aimé-Giral s’est remis à chanter Lire la suite »

L’USAP c’est costaud - (c) DR.Mathieu Acebes capitaine de l'équipe de l'USAP. Rugby. Malmenés en première période (9-20), les Catalans l’emportent (29-27) face à Biarritz. Le printemps est enfin là mais le stade Aimé-Giral reste très froid, amputé de…

L’USAP c’est costaud Lire la suite »