LE TRAVAILLEUR CATALAN

(c) Delgé.

Le décès du président Valéry Giscard d’Estaing a, pour nombre de médias, été salué comme celui d’un grand réformateur qui aurait modernisé la France. Et de rappeler les avancées des années 70 comme le droit de vote à 18 ans ou la première loi sur l’IVG portée par Simone Veil. Mais rendons ces conquêtes à celles et ceux à qui elles appartiennent. Sinon ce serait vite oublier que le règne giscardien, après le puissant mouvement de mai 68, fut marqué par nombre de luttes sociales et sociétales. Luttes revendicatives, poussée des mouvements féministes, mobilisations de la jeunesse qui, de 1968 à la fin des années 1970, ne cessèrent tous les ans d’agiter la jeunesse lycéenne et étudiante.
En réalité, la décennie Giscard marque le début de la contre-offensive libérale visant à moderniser un capitalisme confronté à sa première grande crise en 1974. Le président de la République de l’époque jettera les bases d’une insertion du capitalisme français dans la mondialisation ultralibérale et poussera les feux de l’intégration européenne dans la même direction, en en renforçant l’orientation atlantiste. Et, même battu en 1981, il continuera dans la même voie en étant le rédacteur essentiel du traité constitutionnel européen (TCE) visant la constitutionnalisation du capitalisme libéral en Europe, traité qui sera rejeté au cours du référendum de 2005.
Si Valéry Giscard d’Estaing fut un dirigeant de premier plan de la droite libérale française, les deux défaites majeures qu’il subira en 1981 et 2005 prouve que sa « modernité » n’était pas celle que cherchait le peuple français.

 
Cet article est en lecture libre. Pour avoir accès à l'ensemble du site, merci de vous connecter ou vous inscrire

ARTICLES EN LIEN

Ce week-end. On est de droite ! On est de droite ! On… -  Markus Distelrath de Pixabay Triste spectacle et tentatives médiatiques mal-a-droites… à droite. Les personnalités ont défilé, nombreuses, évoquant leur immense volonté de rassembler la « Famille », et dézinguant aussitôt, dans les phrases suivantes la posture du (de la)…

Ce week-end. On est de droite ! On est de droite ! On… Lire la suite »

La deuxième ville de France sinistrée - © Delgé. Marseille. Macron veut nous faire croire qu’il va faire en quelques mois ce que l’État n’a pas fait depuis quarante ans. La cité phocéenne, deuxième ville de France, résume à elle seule tout…

La deuxième ville de France sinistrée Lire la suite »

Le marxisme, une école de fraternité - © DR. libre de droits.Dans les chapitres 14 et 15 du Capital, ceux qu’on ne lit jamais, Marx décrit l’extraordinaire mutation que la révolution industrielle impulsée par le capitalisme. Partage. Les idées marxistes nous permettent…

Le marxisme, une école de fraternité Lire la suite »

Morts de setembre - Quina pèrdua important aquest inici de setembre, una personalitat de primer pla. 

Morts de setembre Lire la suite »

Avec peine - © DR. Nous venons d’apprendre le décès de Monique Hillel.La cérémonie civile se tiendra le samedi 11 septembre à 9h30 au crématorium de Canet-en-Roussillon (ni fleurs, ni couronnes).Un dernier hommage pourra lui être rendu le…

Avec peine Lire la suite »

Alain Bobo nous a quittés - C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès d’Alain Bobo.Ancien greffé du cœur, il avait mis toute son énergie à l’aide et à l’accompagnement des malades. Président national des Maisons des usagers…

Alain Bobo nous a quittés Lire la suite »