LE TRAVAILLEUR CATALAN

Culture catalane

Jordi Pere Cerdà écrivain et poète multi-facettes

Centenaire. Le Département a rassemblé diverses personnalités pour honorer Jordi Pere Cerdà à l’occasion du centenaire de sa naissance. Hermeline Malherbe, présidente du conseil départemental, ayant introduit la soirée, c’était au tour de Cris Cayrol, fils de l’écrivain, d’évoquer son père. Avec de l’affection et de l’humour ce dernier, musicien, a dévoilé une face méconnue …

Jordi Pere Cerdà écrivain et poète multi-facettes Lire la suite »

Josep Sebastia Pons (Ille-sur-Têt, 1886 – 1966)

Perpignan. Petit déjeuner littéraire à la médiathèque avec Eusebi Ayensa, universitaire, venu de Catalogne Sud honorer la mémoire de Josep Sebastia Pons. Eusebi Ayensa Prat intègre dans son édition complète des correspondances publiques et privées, des poèmes inédits en langue catalane, révélant l’évolution, la profondeur et la richesse des créations de Josep Sebastia Pons.Ses manuscrits …

Josep Sebastia Pons (Ille-sur-Têt, 1886 – 1966) Lire la suite »

SUR LE VIF

Hommage de l’Amicale des Anciens Guérilleros Espagnols en France à notre camarade Philippe Galano.

« Nous avons appris le décès de Philippe Galano. Nous sommes tous profondément tristes de perdre un camarade que nous avons côtoyé lors de manifestations et particulièrement pendant la fête du Travailleur Catalan dont il avait la charge. 
Tous les camarades se joignent à moi pour présenter à sa famille, au comité de rédaction du TC et à tous ses proches et camarades nos sincères condoléances.
Solidairement et fraternellement
. »


Raymond San Geroteo, Président AAGEF FFI 66

Parole, parole, parole

Une des mesures phares annoncées par Macron pour venir en aide aux étudiants, le repas à 1€, au mieux se mérite après une ou deux heures de queue au restaurant universitaire pour des pâtes chinoises lyophilisées et un yaourt. Plus généralement n’est toujours pas une réalité dans la majorité des universités faute de personnels. Quant aux chèques psy, vu que l’effort a consisté à augmenter le nombre de psy de 1 pour 30 000 étudiants à 1 pour 15 000, on comprend aisément que les rodomontades de Macron ne sont que de la poudre aux yeux des crédules.

La plaque commémorative de Maurice et Josette Audin a été vandalisée !

Fin janvier 2021, à Bagnolet, à l’est de Paris, la plaque dressée en hommage à Maurice et Josette Audin, militants communistes pour l’indépendance algérienne a été vandalisée. Les éléments biographiques du couple ont été effacés et remplacés par l’inscription « OAS », organisation terroriste d’extrême droite. Cet acte ignoble doit être sévèrement puni. Nous apportons tout notre soutien à Pierre et Michèle Audin, leurs enfants.

Duel en Équateur

Andrés Arauz, économiste et candidat socialiste est arrivé en tête au premier tour, des élections présidentielles sur les 16 candidats avec 32,2% des voix. Son principal concurrent à gauche, Yaku Pérez, écologiste et indigène a obtenu 19,8% mais il a l’avantage d’être soutenu par la puissante Confédération des nationalités autochtones et indigènes du pays et  par les opposants au modèle de développement actuel. Le candidat de la Gauche démocratique a, quant à lui, fait une percée et totalise 16,02%. Le deuxième tour prévu le 11 avril verra un duel à gauche plein d’intérêt. Or, à ce jour on parle de recompter les votes.

Les passe-droits de la vaccination…

© Jean Pouech.

L’hôpital américain de Neuilly-sur-Seine a procédé en janvier à la vaccination de ses dirigeants, les « gouverneurs », mais aussi de certains de ses riches donateurs. Le Board of Governors de l’hôpital est constitué d’une quarantaine de personnalités internationales. La plupart sont âgés mais ce n’est pas le cas de tous, comme le millionnaire Arnaud Lagardère (59 ans) ou la femme de Bruno Bouygues, Helen Lee Bouygues (45 ans).

Et pendant ce temps, la vaccination était à la traîne dans les quartiers populaires. Ainsi, quand Nanterre était contraint de stopper les vaccinations par manque de doses, Neuilly en recevait 540. Visiblement, certaines villes seraient mieux loties que d’autres. 

Aujourd’hui, c’est l’accès au vaccin qui pourrait se révéler injuste et inéquitable pour toute une frange de la population.

Plantons les arbres à Elne

En partenariat avec l’association Arbre et paysage 66, le Conseil départemental, la Région, le SYDETOM 66 et l’Afahc-Occitanie, la ville d’Elne va planter 1000 arbres dans le secteur de la plaine des sports. Ce projet se veut intergénérationnel, convivial et citoyen. Aussi un appel à bénévole est lancé auprès de la population illibérienne. L’idée est de mettre en place des enseignements de bonnes pratiques agricoles, de développer la connaissance de l’agro-écologie, de montrer l’utilité des haies dans notre environnement et de développer du lien social. Cette première plantation citoyenne aura lieu le samedi 20 février à partir de 9 heures à la plaine des sports à l’entrée sud de la ville.

Pour les salaires et l’emploi

(c) DR.

Jeudi 4 février, près de 500 personnes ont manifesté du Castillet au théâtre de l’Archipel à l’appel des syndicats CGT, FSU et Solidaires. Cheminots, enseignants, postiers, électriciens, personnels soignants, retraités, fonctionnaires de l’ONF ont battu le pavé pour l’emploi, les salaires, le pouvoir d’achat, contre l’austérité et le démantèlement des services publics. A noter aussi la présence musicale et appréciée des intermittents qui, suite à la pandémie, sont sans travail depuis des mois.

Le retour d’Alexei Navalny

Rentré à Moscou après son empoisonnement par le Kremlin et ses soins en Allemagne, Alexei Navalny est aussitôt arrêté et condamné à la prison. Rien ne justifie l’usage du poison ou de la prison comme arme politique, mais qui est-il vraiment ? Entré en politique sous les couleurs du nationalisme, il participe au rassemblement annuel « Marche russe », qui regroupe les pires tendances de l’extrême droite, racistes de tous poils, néo nazis compris. Son blog se remplit de propos nauséabonds sur les citoyens des anciennes républiques soviétiques. Ainsi il compare les activistes tchétchènes à des « cafards (…) qu’il faut écraser ». Raciste, populiste, et partisan du capitalisme le plus débridé, voilà le personnage… même s’il a récemment cherché à « lisser » son image, comme le fait l’extrême droite un peu partout.