LE TRAVAILLEUR CATALAN

© Capture vidéo Assemblée National. François Ruffin exprime sa colère après avoir entendu que les mesures de revalorisation des salaires,
n’apparaissaient plus dans son texte.

Lors d’une séance de la commission des affaires sociales, le député de la Somme a littéralement explosé de colère. Le pourquoi du « pétage de plomb » ? Il avait déposé un projet de loi visant à améliorer la situation des femmes de ménage qui travaillent très tôt et (ou) très tard. Mais las, les députés macroniens ont complètement vidé son texte de sa substance, le dénaturant complètement. Au moment du vote, Ruffin a donc voté contre le texte présenté.

La présidente de la commission s’est alors fendue d’un commentaire faussement ironique, où elle s’étonnait de voir un député voter contre son propre texte. « C’est la première fois que je vois ça » s’est-elle exclamée ! Le député a alors explosé, balançant à la troupe macroniste qu’il ne pouvait pas voter pour un texte qui n’avait plus rien à voir avec le sien et pointant la malhonnêteté morale de la présidente de la commission.

 
Cet article est en lecture libre. Pour avoir accès à l'ensemble du site, merci de vous connecter ou vous inscrire

ARTICLES EN LIEN

La fin d’un tabou - L’argent existe mais il est inéquitablement distribué.

La fin d’un tabou Lire la suite »

Les conducteurs de train d’Occitanie en grève - Photo Joshua HOEHNE Depuis mi avril les conducteurs de train TER sur l'ex région Languedoc Roussillon sont en grève. Ils en sont au 13e jour. C'est à la sortie du dernier confinement que les conducteurs…

Les conducteurs de train d’Occitanie en grève Lire la suite »

Pour les salaires et l’emploi - (c) DR. Jeudi 4 février, près de 500 personnes ont manifesté du Castillet au théâtre de l’Archipel à l’appel des syndicats CGT, FSU et Solidaires. Cheminots, enseignants, postiers, électriciens, personnels soignants, retraités, fonctionnaires de l’ONF…

Pour les salaires et l’emploi Lire la suite »