LE TRAVAILLEUR CATALAN

Rugby – Top14

Une saison importante pour le club catalan débute le 3 septembre à Pau.

L’USAP avait sauvé sa saison le 12 juin dernier en allant s’imposer à Mont-de-Marsan lors de l ‘access match (16-41). Un exploit, aux dires de certains, puisque le club de Top 14 avait toujours chuté par le passé dans ce genre de confrontation. Oh non ! La saison des Catalans fut loin d’être extraordinaire, mais pas minable non plus malgré la treizième place au final. Très irréguliers en début de saison, les joueurs de l’USAP avaient terminé le championnat de la meilleure des manières, bousculant lors du dernier match à Aimé-Giral la magnifique équipe de Bordeaux-Bègles. Qu’en sera-t-il lors de cette saison qui débute le samedi 3 septembre ? Pessimistes et optimistes ne voient évidemment pas les choses de la même façon.

La quatorzième place pour les pessimistes

Quatre équipes, Pau, Brive, Perpignan et le promu Bayonne devraient logiquement (?) fermer la marche en fin de saison. Or les Catalans affrontent deux concurrents directs pour le maintien lors des deux premiers matchs. Un déplacement à Pau suivi de la réception de Brive. Deux défaites sans point de bonus et l’USAP serait déjà embarquée sur une mauvaise pente. Souvenons-nous de la saison précédente où la gifle reçue à Brive et le revers à la maison contre Pau avaient plombé la suite du championnat. D’autre part l’USAP était en 2021-2022 le promu, celui que l’on se devait de battre chez lui, même en se déplaçant à Aimé-Giral avec son équipe réserve. D’ailleurs mal en prit à certaines équipes huppées du Top 14. De fait, cette saison, les Catalans risquent d’être pris beaucoup plus au sérieux, en particulier pendant les doublons qui seront moins nombreux. Et le Stade Français ? Avec le meilleur budget du championnat il serait plus que surprenant de les voir squatter les dernières places. Pau et Brive très réguliers chez eux depuis plusieurs saisons. Quant à Bayonne c’est peut-être l’inconnu si l’on se réfère au grand chamboulement dans l’équipe effectué à l’intersaison. Alors Gilles, l’USAP quatorzième ?

Une huitième place pour les optimistes

Ils envisagent déjà une victoire à Pau dès ce samedi, suivie d’une victoire bonifiée le 10 septembre pour le coup d’envoi de la saison dans la Cathédrale contre Brive. Avec le plein de confiance il sera dès lors difficile de faire plier des Catalans qui se sont renforcés à l’intersaison. Même si Jaminet et Chouly ne porteront plus le maillot sang et or, le recrutement ciblé de l’USAP, au niveau de la seconde ligne en particulier (Victor Moreaux et Will Witty si Guillaume Vilaceca, nouveau coach de la touche, arrive à… les dompter!), pourrait et devrait apporter une plus grande densité chez les avants. L’expérience au niveau du pack pourrait réserver de belles surprises à condition de régler rapidement le problème récurrent de la touche. Des renforts aussi, chez les trois-quarts et l’apparition de jeunes Espoirs aux dents longues (Théo Forner en particulier ou autre Nino Séguéla) devraient amener le brin de folie nécessaire à la mise en place du jeu à la Catalane. Alors Jacky, l’USAP huitième ?

La phase aller, les dix premiers matchs en particulier devraient déjà donner le ton de ce que sera le classement de l’USAP en fin de championnat. Une descente en Pro D2 serait plus que douloureuse pour ce club qui essaie de se stabiliser dans ce Top 14 de plus en plus difficile au fil des saisons. En particulier avec un budget qui, cette année encore, sera le plus faible du championnat. Une place de huitième et l’USAP redeviendrait le club respecté qu’il aurait mérité de rester.

Allez lançons-nous ! À mi-distance entre la quatorzième place et la huitième, il existe la onzième, qui finalement ferait le bonheur des pessimistes mais aussi… des optimistes.

Fins aviat !

Jo Solatges

 
Cet article est en lecture libre. Pour avoir accès à l'ensemble du site, merci de vous connecter ou vous inscrire

ARTICLES EN LIEN

Parce que l’USAP - Une touche gagnée par Alan Brazo. Top14 Les Catalans fêtent de la plus belle des manières les 120 ans du club. Victoire (19-13) face à Toulon. Non, ils n'étaient pas très nombreux, les supporters, à…

Parce que l’USAP Lire la suite »

C’était pour voir - Une USAP rajeunie et expérimentale s'éteint à La Rochelle (43-8).

C’était pour voir Lire la suite »

Montpellier terrasse Castres - Une ambiance exceptionnelle avec des supporters des deux équipes qui ont fait vibrer le stade de France vendredi soir dernier pour la finale du top 14 qui voyait s’affronter Montpellier et Castres.

Montpellier terrasse Castres Lire la suite »

C’était pour voir - Une USAP rajeunie et expérimentale s'éteint à La Rochelle (43-8).

C’était pour voir Lire la suite »

L’USAP est-elle déjà en Pro D2 ? - Les Catalans, inexistants, s'inclinent à Aimé-Giral (6-17) face à Brive. Des raisons de la déroute.

L’USAP est-elle déjà en Pro D2 ? Lire la suite »