LE TRAVAILLEUR CATALAN

L’association « Les Amis du Travailleur Catalan » a produit trois courts-métrages – regroupés dans un DVD – permettant de découvrir les émouvants témoignages de quatre personnalités de la Résistance dans le département.

Il y a vingt-sept ans, l’antenne régionale de FR3 produisit un documentaire sur la Résistance dans les Pyrénées-Orientales. Nicolas Devers-Dreyfus, alors responsable communiste dans les P.-O., contribua comme conseiller historique à la réalisation de ce documentaire. Ne furent alors conservés dans le document final qu’une partie des interviews qui avaient été enregistrées. Le temps passa, les rushes (ensemble des prises de vues effectuées) furent oubliés… jusqu’en 2018 où ils réapparurent chez le réalisateur du documentaire, Michel Tonelli, qui les avaient soigneusement conservés. C’est ensuite une histoire d’amitié et de volonté de faire connaître les témoignages recueillis : Michel Tonelli donne l’autorisation de les utiliser ; Nicolas Devers-Dreyfus et Raymonde Cathala, avec l’Association Les Amis du TC comme société productrice, s’attellent à la tâche ; l’institut Jean Vigo numérise gratuitement les prises de vue ; Christiane Bradgley effectue le montage ; le musicien Cris Cayrol – fils d’Antoine Cayrol – conçoit la musique…Et c’est ainsi qu’est né Des anges en enfer, cet ensemble de trois courts-métrages dans lesquels quatre personnalités importantes – aujourd’hui disparues – de la Résistance dans les Pyrénées-Orientales apportent leurs témoignages.

Jordi Pere Cerda

La première vidéo est consacrée à Antoine Cayrol, plus connu sous le nom de plume de Jordi Pere Cerda (1920-2011). Au milieu des montagnes de Cerdagne, il relate comment, en 1940, dans son village de Saillagouse, avec d’autres jeunes, il va organiser un groupe clandestin qui assurera durant toute la guerre le passage en Espagne de clandestins, de Juifs, de militaires. Il raconte les difficultés, les risques, la peur de la dénonciation, les réussites, les échecs de ce travail souterrain. Il explique comment ce combat pour la liberté l’amènera à adhérer au Parti communiste. On retrouve dans ces images, dans ses phrases, dans son accent rocailleux, dans son regard, tout à la fois l’énergie du militant qu’il n’a jamais cessé d’être et l’amour des mots qui fera de lui un des plus grands poètes catalans du XXe siècle. 

Odette Sabaté

Dans le second court-métrage, Odette Sabaté Loiseau (1924-2020) raconte sa vie, sa résistance, son combat pour la liberté. Entrecoupé de photos d’époque, son récit, sobre et d’autant plus émouvant, retrace toute sa vie : de son engagement d’adolescente pour soutenir l’Espagne républicaine à la solidarité avec les Républicains internés dans les camps, de l’hébergement des résistants clandestins organisé avec sa maman et ses sœurs à l’arrestation de toute la famille, de son évasion alors que sa mère et sa sœur Francine seront déportées et périront à Ravensbrück, à son passage dans la clandestinité, de son arrestation à Lyon à son retour difficile à la vie normale.  Une vie de militante de la liberté, de la fraternité, une longue et riche vie de communiste.

Marcel Boher et Emile Sabatier

La dernière vidéo nous conduit sur les pas de Marcel Boher (1925-2008) et Emile Sabatier (1909-1998) qui, sur les pentes dominant Valmanya, rejoignent les bâtiments de l’ancienne mine de La Pinosa. L’un était chef du groupe de garde du maquis FTPF Henri Barbusse, l’autre, ancien des Brigades Internationales, assurait sous le nom de commandant Dédé la liaison entre les Guérilleros espagnols et la Résistance française. C’est donc sur les lieux mêmes où, en juillet 44, se déroulèrent les combats au cours desquels Julien Panchot sera massacré et le village de Valmanya sera détruit par les nazis, que ces deux témoins directs font appel à leur mémoire pour nous raconter ce pan de l’histoire de la Résistance dans les Pyrénées-Orientales. 

L’ensemble forme un magnifique témoignage sur des combattants de la liberté et du bonheur…

J. F.

L’ensemble des courts-métrages est vendu sous forme d’un DVD et d’une clé USB accompagnés d’un court livret explicatif au prix de 20 €. Commande auprès de Les  Amis du TC, 44 avenue de Prades à Perpignan.

 
Cet article est en lecture libre. Pour avoir accès à l'ensemble du site, merci de vous connecter ou vous inscrire

ARTICLES EN LIEN