LE TRAVAILLEUR CATALAN

Dessin de Delgé

Transports. Le département des Pyrénées-Orientales possède une topologie permettant un développement harmonieux des transports.

Avec une bande littorale large et trois vallées (Agly, Têt et Tech) pénétrant de manière aisée les Pyrénées, le département des Pyrénées-Orientales peut mettre en place des projets ambitieux pour l’aménagement durable des territoires. Les différents modes de transports (rail, route, individuel, collectif) peuvent s’articuler en préservant l’environnement.

Les efforts consentis pour développer les axes routiers notamment la RN116 sont une bonne chose mais le tout routier est nuisible à l’environnement et à la population. Le rail reste un parent pauvre malgré les infrastructures existantes laissées à l’abandon. C’est une volonté politique de la SNCF et des différents gouvernements libéraux de bloquer toute alternative.

Des batailles à mener avec les cheminots et les usagers

La Nouvelle Union Populaire Sociale et Écologique (NUPES) est une chance inouïe pour changer de logiciel. Remettre des trains sur la ligne Rivesaltes-Axat et au-delà, rouvrir la ligne Elne-Céret, augmenter le cadencement sur la ligne Perpignan-Villefranche et celui du Train Jaune, en pensant partout aux trafics passagers et marchandises, rouvrir des gares, embaucher des cheminots. Des projets existent notamment celui du RER catalan (*) développé par les communistes des Pyrénées-Orientales. La CGT quant à elle a avancé des propositions pour le développement du fret ferroviaire.

Tout cela serait facilité par une réorientation de la politique gouvernementale et de la SNCF dans le cadre d’un grand service public des transports. Elire quatre députés NUPES dans les P.-O. permettrait de réaliser, en relation avec les cheminots et les usagers, un mix de mobilité au service des populations et de l’économie locale.

Un changement de politique permettrait de déboucher sur des réalisations concrètes. Un rapport de force devra être construit car les puissances réactionnaires et le patronat ne vont pas se laisser faire. Il faudra des grèves et manifestations comme lors du Front populaire.

Dominique Gerbault

(*) Voir le projet du RER catalan http://66.pcf.fr/112289

 
Cet article est en lecture libre. Pour avoir accès à l'ensemble du site, merci de vous connecter ou vous inscrire

ARTICLES EN LIEN

Quel avenir pour les transports ? - Nous avons interrogé Jean-Luc Gibelin, vice-président communiste du Conseil régional.

Quel avenir pour les transports ? Lire la suite »

Déshérence du centre ville - ©DR.Pour les communistes de Perpignan : « La mesure qui contribue le mieux à redonner vie aux centres villes , c’est la gratuité des transports. Une gratuité obligatoirement assortie d’une réorganisation complète du réseau..» Perpignan. Le…

Déshérence du centre ville Lire la suite »

Mariage dans le ferroviaire - Acquisitions. Alstom rachète la division Transport du canadien Bombardier et ambitionne de devenir le numéro un européen et le numéro deux mondial du secteur. Après s’être séparé de sa division énergie, et en particulier des turbines…

Mariage dans le ferroviaire Lire la suite »