LE TRAVAILLEUR CATALAN

Empreinte 2050

Sur des bases scientifiques, le Parti communiste, grâce à son plan climat, prend le peloton « politique » de tête en matière de lutte contre le changement climatique.

Lundi 6 novembre dernier, place Colonel Fabien, le Parti communiste français présentait son plan climat pour la France : « Empreinte 2050 ». 122 pages, dont 45 graphiques ou tableaux, répartis en cinq grands chapitres, ont permis aux différents intervenants de présenter des solutions factuelles, matérielles, politiques et financières pour la sauvegarde de notre planète. Le contant est simple : l’urgence est là. Planifier ou subir le changement climatique, voilà le carrefour auquel est arrivée l’humanité. 

Un travail collectif de scientifiques

Issu d’un travail collectif, enrichi et dirigé par différents spécialistes, scientifiques, ingénieurs, professionnels et acteurs des différents milieux tant associatifs que professionnels, ce plan climat a nécessité plusieurs mois de travail.

Une conviction est au cœur de cette démarche : le grand défi qu’est la lutte contre le changement climatique ne peut être relevé que dans la justice sociale et la coopération internationale.

Il a fallu deux heures actives pour présenter les différents axes basés sur des données scientifiques avérées, comme l’immense rapport du GIEC, les retours d’expériences finlandaises et américaines, entre autres, et la validation par les entreprises et organisations spécialisées rencontrées : SNCF, EDF, Framatome, CEA, etc. Tout ceci dans un seul et même objectif : dresser une stratégie écologique ambitieuse et pertinente pour les 25 prochaines années.

Répondre aux enjeux climatiques

Ce plan permet de répondre aux enjeux climatiques et à l’engagement de la France à la neutralité carbone qu’ii est impossible d’atteindre sous le pavillon néo-libéral de la « croissance verte » hissé par Macron. Malheureusement, Marx faisait déjà le constat : « le capitalisme épuise deux choses, l’homme et la nature ». Ce plan qui, évidemment, va faire grincer des dents, met l’accent sur le mix énergétique renouvelable/nucléaire, l’agriculture raisonnée, la primauté du transport en commun, la réindustrialisation de la France, la fin de l’obsolescence programmée et des circuits de recyclages, les puits carbone naturels, et la nationalisation pour un grand pôle public bénéfique à toutes et à tous, dans un esprit de justice sociale et d’humanité « internationale ».

« Empreinte 2050 » permet de mettre en évidence une avance remarquable du mouvement communiste dans la formalisation d’un état des lieux détaillé et des orientations par thématiques de la réduction de l’empreinte nationale à l’horizon 2050.

Ce plan ambitieux et exclusif est une première étape de diagnostic qui sera ensuite suivie de réflexions détaillées par thématiques et d’études de faisabilité technique et financière selon les différentes orientations.

Ainsi, le PCF, grâce à « Empreinte 2050 » prend une longueur d’avance, en intégrant l’aspect environnemental comme prioritaire dans sa stratégie politique.

Son objectif sera donc de garder cette avance et de consolider les axes proposés pour rester un acteur majeur dans la vie de toutes les Françaises et de tous les Français.

Olivier Patrouix Gracia

QR code à flasher pour télécharger livret et références ainsi que la vidéo de la conférence.
 
Cet article est en lecture libre. Pour avoir accès à l'ensemble du site, merci de vous connecter ou vous inscrire

ARTICLES EN LIEN

Empreinte 2050 : Focus sur l’Industrie - Face à la problématique du réchauffement climatique, le plan climat présenté par le PCF a la double ambition de présenter un scénario stratégique pour atteindre la neutralité carbone en 2050 tout en gardant un objectif…

Empreinte 2050 : Focus sur l’Industrie Lire la suite »

Entretien avec Léon Deffontaines - Léon Deffontaines, figure montante du PCF, inaugurait la fête 2023. Ancien secrétaire général du Mouvement des jeunes communistes de France, il est désormais porte-parole du PCF, et le Conseil national vient de le désigner comme…

Entretien avec Léon Deffontaines Lire la suite »

Une direction largement remaniée et rajeunie - À Marseille, les délégués du PCF ont élu leur conseil national. Plus de la moitié des sièges ont été renouvelés, avec une nouvelle génération de militants. Un remaniement qui ne va pas sans créer des…

Une direction largement remaniée et rajeunie Lire la suite »