LE TRAVAILLEUR CATALAN

Transports

À partir du 1er janvier 2025, près de dix millions de voitures seront interdites de circulation dans 45 agglomérations françaises dont Perpignan.

L’instauration de zones à faibles émissions (ZFE) condamnent les véhicules classés Crit’air 3 à rester hors agglomérations, soit les voitures mises en circulation avant 2006 pour les moteurs essence et 2010 pour les moteurs diesel. Cette mesure répond aux impératifs d’amélioration de la qualité de l’air et de réduction des émissions de particules fines qui entraînent chaque année plus de 40 000 décès prématurés. Mais cette interdiction va pénaliser les classes populaires qui n’ont pas les moyens d’acheter un véhicule plus récent. Les habitants des périphéries, « premiers de corvée » vivant en dehors des agglomérations où ils travaillent en raison du coût du logement, seront pénalisés. S’il faut agir pour améliorer la qualité de l’air, il faut le faire sans pénaliser les classes populaires.

Jacques Pumaréda

 
Cet article est en lecture libre. Pour avoir accès à l'ensemble du site, merci de vous connecter ou vous inscrire

ARTICLES EN LIEN

L’infamie - Face à la provocation du maire de Perpignan de donner le nom de Sergent à une esplanade de la ville, la riposte s’organise.

L’infamie Lire la suite »

L’exposition Gestalt se termine - Exposition Gestalt à Perpignan Plus que ce week-end pour voir l’exposition Gestalt à la galerie Acentmètresducentredumonde, elle s’achève le dimanche 2 octobre. Une exposition collective, plusieurs générations d’artistes, plusieurs pays, en commun, l’expression d’une forte…

L’exposition Gestalt se termine Lire la suite »

Dérapages? - Les tarifs des cantines de Perpignan sont calculés sur la base du quotient familial.

Dérapages? Lire la suite »