LE TRAVAILLEUR CATALAN

Exposition

À la Maison de la catalanité, Monique Frémont expose sa  » Parts de rêves  » jusqu’au 25 novembre.

Monique Frémont a les pieds bien plantés dans la terre, d’ailleurs, elle a fait de sa maison un jardin, une jungle, les plantes y sont à leur aise, elles s’y épanouissent, il faut se frayer un chemin en les écartant. À voir la trentaine de toiles qu’elle expose à la Maison de la catalanité sous le titre de Parts de rêves, on sent cet appel de la nature, des éléments. La plupart sont des œuvres récentes. Ce qui frappe aussi c’est le dualisme de couleurs, bleu et rouille, le ciel et la terre, l’eau et le feu, et cette autre constante le rond, la sphère. Pour Monique, la sphère « c’est l’harmonie » on la retrouve pratiquement dans toutes les œuvres sous la forme d’une délicate transparence. Sans doute l’artiste veut-elle introduire de l’harmonie dans « ce monde d’absurdie » comme elle le qualifie. C’est vrai que ces sphères, points lumineux au sein de l’enchevêtrement des formes, offrent un apaisement, une respiration. En dessous, c’est le feu, la glaise, le bing bang (titre d’un tableau)… Monique accumule les strates, les couches se superposent, les toiles ne sont pas lisses, elles présentent des grains, des saignées, un relief qui suit les mille gestes de l’artiste.

L’accrochage est impeccable, les murs en cayrou du lieu constituent un support idéal à ces peintures, ils en exaltent l’intensité, font vibrer les couleurs.

Monique Frémont vit et travaille à Perpignan, elle est bien connue dans le milieu et au-delà. Il y a quelques années, le regretté Jacques Queralt lui consacrait une remarquable plaquette. Cette exposition, à voir jusqu’au 25 novembre, s’inscrit dans la volonté du conseil départemental de promouvoir les artistes d’ici.

N.G.

 
Cet article est en lecture libre. Pour avoir accès à l'ensemble du site, merci de vous connecter ou vous inscrire

ARTICLES EN LIEN

Une exposition forte ! - À voir les dimanches 2 et 9 octobre à Carrer Treize à Ille-sur-Têt. 

Une exposition forte ! Lire la suite »

L’École de Paris à l’école de Céret - Quand des chefs-d’œuvre de l’art contemporain parisien se déplacent à Céret, ils se retrouvent chez eux, dans cette cité qui a accueilli tant d’artistes étrangers.

L’École de Paris à l’école de Céret Lire la suite »