LE TRAVAILLEUR CATALAN

Les défis à relever ne sont certainement pas les plus simples. Le « peuple » des humanistes, des progressistes, des internationalistes, le peuple de ceux qui travaillent ou sont privés d’emploi, de ceux qui aiment les « mises en commun », les services publics, de ceux qui se soucient des autres, français ou étrangers, qui déplorent les accumulations financières mortifères et les injustices sociales, ceux qui s’évertuent avec ténacité et raison à protéger la nature, ceux qui… bref, ceux qui veulent vivre simplement une vie de terrien, veulent s’émanciper, être libres, être utiles, se cultiver sans marcher sur la têtes des autres et dans un environnement en état, ceux-là ont des défis devant eux. Il faudra les relever. Et rien n’est écrit. Les citoyens sont, par essence, divers, différents. Il y a mille raisons à cela. Rassemblés, ils sont une voix puissante. Depuis janvier, sur un sujet de société majeur, ils contestent , en grand nombre, l’avenir sombre que d’autres leur construisent, ils proposent d’autres chemins et les moyens pour y parvenir. Ils refusent ensemble cette « mise à disposition du libéralisme et des profits» de deux ans de leur vie ». L’éclectisme n’est pas un handicap, ou ne doit pas l’être. La preuve, dans ce cas, les différences ont été dépassées. Et chacun y a trouvé de quoi progresser dans la connaissance du monde et de la société. Chacun y a trouvé de la force.

L’actualité récente a vu se succéder, et c’est un hasard, les congrès de militants qui ont choisi de penser à tout ça de façon collective, organisés (ils ne sont pas les seuls). Celui de la CGT et celui du PCF. Les calendriers réservent parfois des proximités amusantes. On y a donc beaucoup réfléchi, débattu, ferraillé. De larges accords se sont faits. Des désaccords subsistent. Et alors ? L’épreuve du réel tranchera. Celle du PCF, centrale, est la proposition de travailler à la construction d’un « nouveau front populaire », au-delà de la Nupes (et pas contre la Nupes) pour rassembler large sur des objectifs anticapitalistes à portée et identifiables, et préparer l’alternative. Dont acte.

 
Cet article est en lecture libre. Pour avoir accès à l'ensemble du site, merci de vous connecter ou vous inscrire

ARTICLES EN LIEN

Gaza, j’ai honte - Une armée moderne, d’un pays que l’on dit démocratique et civilisé, bombarde et tue, à grande échelle.

Gaza, j’ai honte Lire la suite »

Sans titre… - Difficile d’écrire un « édito » aujourd’hui. Médiatiquement, des informations écrasent tout, nous submergent, occupent l’espace. Comme le disait Coluche, avec subtilité : « On s’autorise à penser dans les milieux autorisés… » en utilisant…

Sans titre… Lire la suite »

Pour faire du rien ? - Près de 30 000 témoignages de victimes recueillis en moins de trois ans. Un coup d’ampleur porté au déni et au tabou grâce au travail de la Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles…

Pour faire du rien ? Lire la suite »