LE TRAVAILLEUR CATALAN

Deux ans bientôt après le début de la pandémie de Covid-19, les conséquences sur le plan social apparaissent au grand jour. Les aides-soignantes, auxiliaires de vie, transporteurs, caissières, guichetiers, nettoyeurs… héros des temps viraux, célébrés par le pouvoir, applaudis aux fenêtres au printemps 2020, ont été renvoyés aux ténèbres où les tiens d’ordinaire l’ordre économique. Malgré les promesses d’un « monde d’après » qui subordonnerait les distinctions sociales à l’utilité commune, ni les conditions de travail, ni le statut de ces services essentiels n’ont progressé.

Tous les artifices sont bons et les forces conservatrices ne manquent pas d’idées pour masquer l’essentiel : l’urgence vitale de transformer une société malade dont la crise sanitaire n’est qu’un symptôme.

Les écrans de fumée fleurissent dans les médias aux mains de l’oligarchie financière. Les faux débats autour du prénom des enfants et autres inepties font le buzz. L’extrême droite reste toujours une carte jouable pour le capital. Ce qui préoccupe les Français ? La santé, l’école, le pouvoir d’achat. La haine ne remplit pas les frigos, elle ne paie pas les factures de gaz ou d’électricité. « Nous voulons mettre la question sociale et écologique au cœur de la présidentielle, pointer la responsabilité du capitalisme, avec l’ambition de prendre le pouvoir sur l’argent » résume le secrétaire national du PCF et candidat à l’élection présidentielle Fabien Roussel. 

La question sociale se conjugue avec l’aspiration à un monde de paix et de fraternité entre les peuples. La paix, écrivait Spinoza, « ce n’est pas l’absence de guerre, c’est une vertu, un état d’esprit, une volonté de bienveillance, de confiance, de justice ». La paix est en effet un projet politique d’ensemble, qui doit conjuguer réponses communes aux grand défis humains, développement économique et social, lutte contre le dérèglement climatique, démocratie.

 
Cet article est en lecture libre. Pour avoir accès à l'ensemble du site, merci de vous connecter ou vous inscrire

ARTICLES EN LIEN

Le Sri Lanka au bord de la faillite - Les examens scolaires sont annulés pour des millions d'élèves au Sri Lanka faute de papier. C'est le dernier rebond d’une terrible crise économique, qui frappe le pays depuis l’épidémie de Covid-19.

Le Sri Lanka au bord de la faillite Lire la suite »

Un État toujours plus autoritaire - Le gouvernement fait le choix d’une gestion autoritaire de la crise sanitaire, masquant ainsi son absence de stratégie.

Un État toujours plus autoritaire Lire la suite »

Covid i altres - Plusieurs cas de Covid apparaissent dans l’institution; résultat: plus question de pass ou de test, aucune visite n’est désormais autorisée !

Covid i altres Lire la suite »

Les surprises de l’été - © DR. Tous les étés offrent des surprises : comme si l’actualité profitait de ce temps de latence pour rattraper les occasions manquées, les occasions tragiques, comme toutes celles qui le sont moins, pour nous confronter…

Les surprises de l’été Lire la suite »

Le grand retour - ©Jean Pouech. Photo archive Visa pour l'image 2017.Jean-François Leroy se réjouissait d’une édition « presque normale », du Visa pour l'image 2021. Visa. Après un festival 2020 amoindri pour cause de pandémie, avec cette trente troisième édition…

Le grand retour Lire la suite »

« Putain de covid » - Védécé et l’Interne de garde, « Putain de Covid », Hachette, 14,95 euros. Bande dessinée. Quand le Neuvième art se met au service de la lutte contre la pandémie et donne la parole aux soignants.…

« Putain de covid » Lire la suite »