LE TRAVAILLEUR CATALAN

la Fête de l’Huma

Encore une fois le miracle a eu lieu, des centaines de militants communistes ont, en quelques mois, bâti cette grande fête politique, sociale, culturelle qui porte haut et fort les espoirs de l’humanité.

Plein succès donc pour ce rendez-vous initié en 1930 par le tout jeune parti communiste français. Depuis, bien des évolutions, au gré de l’histoire de la France et du monde. L’édition 2023 a tenu ses promesses dans un contexte de crises qui se succèdent, crise sociale, climatique, démocratique.

La question sociale au cœur des débats

L’appel, lancé par Fabien Roussel, quelques jours avant, à investir les préfectures pour exiger du gouvernement une action résolue pour faire baisser les prix et augmenter les salaires et les pensions a fait tousser les bien-pensants. Mais contre la résignation, le secrétaire national du PCF appelle à s’unir en bas pour agir partout où c’est possible, la colère populaire qui couve doit trouver un débouché pour gagner et sortir de la désespérance, la solitude ou l’isolement. Pendant les trois jours de la fête, ces questions ont été débattues dans les agoras, les stands, les allées, par des militants politiques, des syndicalistes, des citoyens, une effervescence démocratique et combative. 

La convergence des luttes

Tous les mouvements sociaux se sont retrouvés sur la Base 217 (le nouveau lieu de la fête), après le grand mouvement contre la réforme des retraites, les travailleurs ont convergé des quatre coins de la France, les salariés de Valdunes, les ex-GM&S de la Souterraine, les Verbaudet, les gaziers et électriciens entre autres. Les travailleurs d’Amazon aux États-Unis ont enjambé l’Atlantique pour témoigner, eux qui ont créé l’Amazon Labor Union, premier syndicat dans cette entreprise.

La solidarité au cœur

Solidarité avec les victimes au Maroc comme en Libye, solidarité avec les peuples qui subissent les guerres, la misère et la répression, solidarité avec les peuples qui subissent le réchauffement climatique, solidarité avec toutes celles et tous ceux qui cherchent une alternative au libéralisme et qui relèvent la tête. Une manifestation particulière s’est tenue pour le lancement de la campagne de solidarité avec le peuple cubain en présence de Fabien Roussel avec comme objectif de faire sortir Cuba de la liste des pays terroristes et de faire lever le blocus qui pèse depuis tant d’années sur l’île.

Encore une fois, la magie a opéré, au-delà des frontières, pour célébrer la fraternité dans des débats sans concession, respectueux de la diversité des opinions, pour préparer les luttes de demain.

Jacques Pumaréda

 
Cet article est en lecture libre. Pour avoir accès à l'ensemble du site, merci de vous connecter ou vous inscrire

ARTICLES EN LIEN

Ouf ! - C’était d’abord un Ouf de soulagement dimanche soir en apprenant que le RN n’avait pas la majorité absolue et se retrouvait troisième parmi les trois blocs.

Ouf ! Lire la suite »

Menaces sur les militants - La multiplication des insultes racistes, propos haineux et autres dérapages décomplexés de la part de sympathisants du RN, n'a pas épargné les P.-O. Dans la 4e circonscription, outre des militants houspillés lors de déplacements en…

Menaces sur les militants Lire la suite »

Salima est licenciée ! - Contre toute attente, et en dépit du bon sens et des recommandations de ses pairs, la directrice de la CPAM de Perpignan a confirmé le licenciement de la salariée. Elle en a le pouvoir. 

Salima est licenciée ! Lire la suite »