LE TRAVAILLEUR CATALAN

© Delgé.

Pour « financement illégal de campagne », concernant ses comptes de la présidentielle de 2012, Nicolas Sarkozy a été condamné à trois ans de prison dont un an ferme. La peine doit être effectuée à domicile. Dans cette affaire, quatorze prévenus ont été condamnés à des peines de prison allant de deux à trois ans et à des amendes : les cadres de la société Bygmalion, la direction de campagne, les membres et salariés de l’UMP. Après cinq années d’enquête, Sarkozy devrait être aussi jugé pour « recel de fonds libyens », « corruption passive » et « association de malfaiteurs ». 

En 2014, l’ex-chef de l’Etat réclamait : « Qu’il n’y ait pas d’aménagement de peine pour celles supérieures à 6 mois ».
Ses avocats ont fait appel de cette condamnation. La suite au prochain épisode…

 
Cet article est en lecture libre. Pour avoir accès à l'ensemble du site, merci de vous connecter ou vous inscrire

ARTICLES EN LIEN

Justice et sérénité - © Delgé. Le jeu en vaut-il la chandelle ? Après le déferlement médiatique de la semaine passée, faut-il en rajouter une couche ? J’ai un doute. Mais j’ai envie de tenter, au-delà de l’événement, d’en mesurer la…

Justice et sérénité Lire la suite »