LE TRAVAILLEUR CATALAN

On pensait avoir tout vu en matière de rejet des réfugiés (dont l’externalisation des demandes d’asile vers des pays de transit tels la Turquie et la Lybie). Le nouvel accord signé entre le Royaume-Uni et le Rwanda atteint le sommet de l’ignominie. 

Tout demandeur d’asile au Royaume uni (RU) sera envoyé au Rwanda. « Une approche innovante rendue possible par le Brexit » se glorifie Boris Johnson. Priti Patel, ministre de l’Intérieur, justifie cet accord par les « investissements substantiels dans le développement économique du Rwanda » depuis son entrée dans le Commonwealth en 2009. Donnant, donnant. Le Rwanda percevant quelques 144 millions d’euros pour « accueillir » ces dizaines de milliers de réfugiés indésirables au RU, son ministre des Affaires étrangères se dit content de collaborer. Pour le Haut-commissariat des réfugiés de l’ONU, ce transfert des demandeurs d’asile à un pays tiers viole la convention des droits de l’homme et les obligations internationales d’accueil des réfugiés qui stipule que toute personne qui accède à un pays doit pouvoir y déposer une demande d’asile qui sera traitée. Human Rights Watch* condamne encore plus violemment cet accord. Il rappelle que le Rwanda est connu pour ses détentions arbitraires, ses tortures, ses meurtres des dissidents au régime. Qu’importe visiblement pour le gouvernement britannique. Ce qui n’est pas connu pour l’heure c’est si les demandeurs d’asile ukrainiens au RU seront transférés au Rwanda. Comme en France, deux poids, deux mesures ?

A.-M. D.

*Human Rights Watch (HRW) est une organisation non gouvernementale internationale (ONGI) qui se donne pour mission de défendre les droits de l’homme et le respect de la Déclaration universelle des droits de l’homme1. 

 
Cet article est en lecture libre. Pour avoir accès à l'ensemble du site, merci de vous connecter ou vous inscrire

ARTICLES EN LIEN

Prix Coup de cœur pour « Vas, Vis et Redeviens » - © DR -AG. Au centre Sylvie Borel entourée des jeunes migrants qui ont participé au projet. Exposition. Hermeline Malherbe, présidente du conseil départemental, Françoise Fiter, vice-présidente, Robert Ferré, président du Festival Off et les responsables…

Prix Coup de cœur pour « Vas, Vis et Redeviens » Lire la suite »

Solidarité - Mobilisation fructueuse. Les jeunes de Banyuls agissent pour leurs camarades menacés d’expulsion. Cela fait bientôt dix ans que cette famille originaire de Mongolie est installée à Banyuls. Quatre enfants, le plus jeune a 18 mois.…

Solidarité Lire la suite »

enfants migrants Chanson pour ces enfants qui souffrent - © PhotoPin.Lucie nous rappelle humblement que la culture existe aussi pour nous faire prendre conscience d’un monde que nous ne voulons pas regarder. Musique engagée. Lucie Chillon, une artiste aux multiples talents, écrit pour les migrants.…

Chanson pour ces enfants qui souffrent Lire la suite »

La City largue les amarres - ©99images.comLes forces conservatrices ont su flatter les tendances identitaires. Brexit. À la veille de Noël 2020, un accord de 1500 pages a été signé, fixant les conditions du départ du Royaume Uni de l’Union européenne.…

La City largue les amarres Lire la suite »

Le Royaume Uni face au coronavirus - Système de santé britannique. C’est avec quatre semaines de retard sur les autres pays européens que Boris Johnson, le Premier ministre britannique, s’est résolu à confiner le pays. Ce n’est que le 23 mars que…

Le Royaume Uni face au coronavirus Lire la suite »