LE TRAVAILLEUR CATALAN

Festival ciné social en Narbonnais. Du 23 au 25 septembre la CGT de Narbonne présente leur édition 2021 où l’art cinématographique croisera de près des sujets politiques qui font société.

Le Bonheur social club avance d’un pas sûr vers sa 5e édition du festival ciné social en Narbonnais du 23 au 25 septembre. A l’initiative de la CGT de Narbonne, ces trois jours alternent entre diffusion de films engagés, de débats, de pauses gourmandes et d’expositions. Désormais, le festival qui avait lieu à Narbonne, s’est délocalisé l’année dernière à Gruissan au cinéma Pierre Richard et dans la cour de la Prud’homie.

Magalie Astruc et Christophe Garreta en charge de la communication de l’événement mettent en avant le besoin essentiel de redonner de l’espoir dans une société où les inégalités se creusent et où la précarité explose.
Les précédentes éditions ayant rencontré un vif succès, le festival s’inscrit désormais comme un rendez-vous annuel pour tous ceux qui souhaitent débattre autour de sujets de société, sans censure, ni clivage culturel.

 » L’art est le même pour tous et devient populaire quand le peuple y accède. « 

Pablo Casals

Le thème de cette 5e édition : travail engagement au féminin

Les projections sont axées sur la lutte pour l’égalité homme femme, dans le monde du travail. We wont sex equality de Nigel Cole, un film basé sur un fait historique de 1968 où des ouvrières ont mené leur combat pour demander un salaire équivalant à celui de leurs collègues masculins. Ce sera aussi l’occasion de découvrir ou redécouvrir des figures emblématiques telles que Martha Desrumaux, Le souffle de Martha, de François Perlier, qui retrace la vie de cette illustre ouvrière qui fut l’une des premières à se battre pour les droits sociaux dans l’entre-deux-guerres. Voir le jour, de Marion Laine est une immersion dans la vie d’une auxiliaire dans une maternité qui fait face à la pression permanente de sa direction.
Le monde du travail ne s’arrêtant pas à l’entreprise, nous découvrirons via le film, Souffler plus fort que la mer, de Marine Place, la vie de labeur d’une famille de pêcheurs de Bretagne confrontée à la crise économique.

Les intervenants politiques

Maryse Dumas : membre de la CGT et de l’institut d’Histoire Sociale de la CGT, travaille au quotidien les questions de genre. 
Dugudus : graphiste illustrateur du festival, Régis Léger se passionne pour la représentation de l’image sociale et politique avec comme ambition de nous faire réagir sur les enjeux de société. Il sera présent avec son équipe, tout juste de retour du camp de réfugiés kurdes de Lavrio en Grèce où il vient de réaliser une fresque en hommage notamment aux femmes kurdes qui ont combattu la dictature d’Erdogan en Turquie et Daesh.
Sylvie Kimissa et Rachel Keke : femmes de chambre, meneuses de la lutte des Ibis Batignolles. 
Kandi Tiziri et Claude Lévy : responsables syndicat CGT Hôtel de Prestige et Economique. 

Coté artistes

Les Anches Hantées : un quatuor unique, de 19 années d’expérience, qui oeuvre à développer son répertoire à travers la transcription d’oeuvres et la création.
Dove : un « salarié artiste », cheminot à Narbonne et street artiste, il réalisera une peinture lors du festival. 
Erika Vandelet : comédienne avec un long parcours de metteur en scène, niçoise d’origine, « montant » à Paris pour ses cours puis fondant la compagnie « Théâtre de l’Echange » en Bretagne, elle sera présente pour une représentation à ne pas manquer ! 

Retrouvez l’intégralité du programme ici

Toutes les informations concernant le festival

Compte-tenu du contexte sanitaire, les organisateurs de l’événement recommandent de réserver les places directement sur notre site internet www.bonheur-social-club.fr ou par mail : bonheursocialclub@gmail.com ou par téléphone au 07 77 04 15 21.

 
Cet article est en lecture libre. Pour avoir accès à l'ensemble du site, merci de vous connecter ou vous inscrire

ARTICLES EN LIEN

Rubrique Centenaire du PCF. Samuel Lachize, communiste autodidacte - PCF et cinéma. Militant devenu rédacteur puis critique de cinéma à l’Humanité, Samuel Lachize se forma grâce à l’aide du parti, rencontrant au cours de sa carrière les plus grands cinéastes. Ce n’est pas sans…

Rubrique Centenaire du PCF. Samuel Lachize, communiste autodidacte Lire la suite »

Fermez la télé, allons au ciné… 1917 - 1917 est un film américano-britannique réalisé par Sam Mendes, sorti en 2019. Le front Ouest est le théâtre d’une guerre des tranchées particulièrement meurtrière. Deux jeunes caporaux britanniques, sont chargés de délivrer un message pour…

Fermez la télé, allons au ciné… 1917 Lire la suite »

Le temps des invaincus - Festival Maghreb si loin...si proche Un premier week-end prometteur. Passionnant démarrage avec Papicha, un film de Moudia Mennour promis aux Oscars.Le rêve d’une étudiante qui, avec l’aide de ses amies s’exerce à devenir styliste alors que…

Le temps des invaincus Lire la suite »

L’agriculture du futur à portée de main - (c)DR.La plate-forme « Pour Une Autre PAC », regroupant 43 organisations dont la Confédération paysanne, s’inscrit dans cette démarche. Politique agricole commune. La Confédération paysanne des P.-O. s’inscrit dans le débat public « ImPACtons ! : réclamons un…

L’agriculture du futur à portée de main Lire la suite »

Le plan de relance des parlementaires communistes - © Extrait video gouvernement.frSebastien Jumel : « Le gouvernement met 100 milliards sur la table ! Les libéraux sont finalement capables de faire sauter le dogme des 3% de déficits publics quand leurs intérêts vitaux…

Le plan de relance des parlementaires communistes Lire la suite »

Une réforme imposée ! - Rencontre. Lundi 9 mars, Pierre Laurent, sénateur communiste a tenu un débat public à Cabestany, sur la réforme des retraites. Selon Pierre Laurent, la conscience politique et démocratique doit s’élever pour envisager une autre politique…

Une réforme imposée ! Lire la suite »