LE TRAVAILLEUR CATALAN

Après ses attaques contre l’IVG, la Cour suprême des États-Unis veut aussi s’attaquer aux droits des prisonniers.

Mumia-Abu-Jamal a eu 68 ans le 24 avril. Il avait 28 ans lorsqu’il fut arrêté et condamné à mort pour un crime dont il a toujours nié être l’auteur. Quarante ans plus tard, atteint par des maladies mal soignées, il est toujours en prison à perpétuité après avoir passé 30 années dans l’enfer du couloir de la mort.

En 2018, après la découverte de multiples inexactitudes et malversations liées à sa condamnation, il avait obtenu un droit d’appel lui permettant de contester sa condamnation lors d’une révision de son procès. Mais une nouvelle inquiétude vient de naître.

Face à ces hauts risques, les soutiens continuent d’agir

Après la mise en cause du droit à l’avortement, la Cour suprême des États-Unis envisage de s’attaquer au droit des prisonniers ayant bénéficié d’un avocat commis d’office pour leur défense en leur supprimant la possibilité de faire appel de leur condamnation en contestation de l’inefficacité de cet avocat eu égard aux droits de son client. Cette nouvelle rend très inquiets les soutiens à Mumia car cela pourrait agir très négativement sur l’instruction de son droit d’appel. Les soutiens à Mumia n’en continuent pas moins à se manifester

Samedi 4 juin à Villejuif ont été inaugurées des peintures murales des portraits de Mumia et de Mandela en présence du petit-fils de Mumia. Invité par la Fédération Internationale des Journalistes, le Collectif français « Libérons Mumia » participera à son congrès qui aura lieu à Oman début juin. La plus grande organisation syndicale de journalistes au monde – qui rassemble 600.000 adhérents dans 140 pays – soutient le combat pour la libération de son confrère Mumia Abu-Jamal.

Y.L.

 
Cet article est en lecture libre. Pour avoir accès à l'ensemble du site, merci de vous connecter ou vous inscrire

ARTICLES EN LIEN

Un recul historique - Dessin de Delgé Interruption Volontaire de Grossesse. Une fuite sur un futur projet de la Cour suprême des États-Unis de revenir sur le droit à l’avortement au niveau fédéral enflamme les débats. Le droit à…

Un recul historique Lire la suite »

IVG. Danger de recul aux USA - ©www.plannedparenthoodaction.org L’Etat américain de l’Arkansas a adopté, mardi 9 mars, une loi interdisant l’avortement même en cas de viol ou d’inceste. La seule exception prévue dans le texte est pour « sauver la vie de la mère lors…

IVG. Danger de recul aux USA Lire la suite »

IVG. L’Argentine a dit oui ! - ©Lara Va- Wikipedia.L’avortement est un problème de santé publique et de justice sociale. Victoire des femmes. Vote historique du sénat argentin. Deux semaines après les députés, le sénat argentin vient d’adopter un projet de loi…

IVG. L’Argentine a dit oui ! Lire la suite »

Mumia en danger de mort - © DR. En prison depuis 40 ans en Pennsylvanie (États-Unis) dont 30 passés dans le couloir de la mort, le journaliste afro-américain Mumia Abou Jamal âgé de 67 ans, accusé du meurtre d’un policier blanc…

Mumia en danger de mort Lire la suite »

Mumia Abu Jamal, déjà 40 ans derrière les barreaux - Après 40 ans de détention, le journaliste noir Mumia Abu-Jamal reste en prison. Chauffeur de taxi pour gagner sa vie, il a été blessé en décembre 1981 lors d’une fusillade au cours de laquelle un…

Mumia Abu Jamal, déjà 40 ans derrière les barreaux Lire la suite »

Covid – Mumia Abu Jamal en danger - (c) 4WardEver UK Le Comité français Libérons Mumia vient d’indiquer que Mumia Abu-Jamal a appelé il y a quelques jours sa porte-parole et son épouse Wadya pour les informer que l’épidémie avait franchi la porte…

Covid – Mumia Abu Jamal en danger Lire la suite »