LE TRAVAILLEUR CATALAN

©Semathie

Dans les Bouches-du-Rhône, faisant suite à la conquête de Marseille, la gauche s’est rassemblée pour les sénatoriales et vise trois sièges sur les 8 octroyées à ce département. En 2015, elle n’en avait obtenue qu’un seul avec Samia Ghali (PS). La liste sera conduite par Jérémy Bacchi (PCF), suivi de Marie-Arlette Carlotti (PS) et Guy Benarroche (EELV). Les organes nationaux des trois partis ont validé cette stratégie de rassemblement.

« Nous avons enfin trouvé un accord pour partir rassemblés », se félicite Jérémy Bacchi, tête de liste PCF. Le secrétaire départemental du PCF 13 salue « le courage et l’esprit de responsabilité » de ses colistiers qui ont accepté les seconde et troisième positions. « C’est un accord qui vient du terrain », ajoute Marie-Arlette Carlotti (PS). Guy Benarroche (EELV) insiste, quant à lui, sur « l’importance de bâtir une liste d’union ».

Cette exemple pourrait montrer la voix d’un large rassemblement des forces de progrès, partout dans le pays, pour les départementales et les régionales de mars prochain.

 
Cet article est en lecture libre. Pour avoir accès à l'ensemble du site, merci de vous connecter ou vous inscrire

ARTICLES EN LIEN