LE TRAVAILLEUR CATALAN

© Ville photo créé par artbutenkov – fr.freepik. Les allemands paient l’électricité la plus chère d’Europe, près du double du tarif réglementé d’EDF en France.

Allemagne. On nous a tellement vendu le modèle allemand pendant des décennies que tout à coup on se rend compte que cet Eldorado a des allures de Bérézina.

Le terme « Stromarmut », l’indigence en courant électrique, a fait irruption dans le débat public outre-Rhin. Plus de 600 000 foyers se sont fait couper « le jus » l’an dernier. Le désastre de l’indigence électrique au sein de la première économie de la zone euro possède une dimension systémique. Les allemands paient l’électricité la plus chère d’Europe, près du double du tarif réglementé d’EDF en France. D’autant que le bénéfice écologique n’est pas au rendez-vous. Au contraire.

L’Allemagne demeure une puissante soufflerie de gaz à effet de serre. Selon l’ONG danoise Tomorrow, elle émettait 440 g de CO2 par KW/H. Seule la Pologne accro au charbon fait pire en Europe (710g). La France avec seulement 101g dispose d’un atout avec son réseau public de centrales nucléaires qui produisent une énergie très décarbonée. Ainsi ce paradoxe : l’Allemagne qui possède l’une des plus grandes densités de renouvelables en Europe, est en même temps l’un des plus gros émetteurs de CO2.

 
Cet article est en lecture libre. Pour avoir accès à l'ensemble du site, merci de vous connecter ou vous inscrire

ARTICLES EN LIEN

A moitié vide, à moitié plein ? - © Delgé. COP26. Bilan mitigé, des avancées mais toujours loin du compte, l’intervention citoyenne encore plus nécessaire. La COP26 qui a eu lieu à Glasgow avait pour objectif, pour respecter les accords de Paris, la…

A moitié vide, à moitié plein ? Lire la suite »

Alerte pour le climat ! - © Philippe Poisse. Un message clair pour alerter sur la situation climatique du département. Action climat P.-O. À l’initiative de plusieurs associations, samedi 6 novembre, une mobilisation, faisant écho à l’appel mondial, a été organisée…

Alerte pour le climat ! Lire la suite »

De Glasgow à la Côte Vermeille - La preuve par l’image, c’était le 30 octobre à Argeles-sur-Mer. La COP 26 a battu son plein, chacun y est allé de ses engagements pour sauver la planète d’un réchauffement suicidaire, de ses leçons à…

De Glasgow à la Côte Vermeille Lire la suite »