LE TRAVAILLEUR CATALAN

Le gouvernement a décidé de réquisitionner l’Éducation Nationale pour garder les enfants. RIvesaltes ©Jérôme VITABILE

École, pandémie. Un gouvernement hypocrite réquisitionne l’Éducation Nationale sans le dire.

Alors que le nombre de contaminés par le covid19 décroît, il parait difficile de demander aux personnes qui sont sans revenu de rester confinées à attendre que les actionnaires, évadés fiscaux et autres grandes fortunes veuillent bien rendre l’argent. Le gouvernement a donc décidé de réquisitionner l’Éducation Nationale pour garder les enfants. Encore aurait-il fallu donner consigne aussi de réquisitionner des locaux appropriés pour réduire les risques de contamination. Mais c’est avec une grande hypocrisie que le gouvernement disserte sur la « réouverture de l’École », en invoquant entre autres la nécessité de lutter contre le décrochage scolaire, alors que cette rentrée déroge à être obligatoire et ne va pas au delà de la cinquième. Les élus en charge ont des moyens limités pour mettre en œuvre le projet, ce qui les conduit souvent à laisser les écoles fermées pour la sécurité des enseignants et des enfants.

 
Cet article est en lecture libre. Pour avoir accès à l'ensemble du site, merci de vous connecter ou vous inscrire

ARTICLES EN LIEN

Despreocupats - Image par lisa runnels de Pixabay - Lo de dir "estem “en guerra” contra la covid 19 és una mica excessiu no? Tampoc la situació és tan difícil de viure...- Ho és... mes pels joves sí que s’ho sembla molt: ells han…

Despreocupats Lire la suite »

Des contractuels cache-misère - © Freepik.La crise sanitaire vient d’amplifier le phénomène de contractualisation. Education. La difficulté de trouver des remplaçants titulaires pour les enseignants malades du Covid permet à Blanquer d’embaucher toujours plus de contractuels. Chaque année plus…

Des contractuels cache-misère Lire la suite »

Pas de déconfinement pour la démocratie, ni pour les salaires… - © Freepik -graphisme P.B. Trois dates pour scander le déconfinement : 19 mai, 9 juin, 30 juin. Chaque secteur concerné par la levée progressive des contraintes sanitaires devra observer des règles strictes, étape par étape. Pour…

Pas de déconfinement pour la démocratie, ni pour les salaires… Lire la suite »