Actu Média

ligne déco
Sources : l'Humanité

LE MESSAGE EXCLUSIF DE LULA AUX LECTEURS DE L’HUMANITÉ

Depuis sa prison, l’ancien président nous a fait parvenir ce texte où il remercie les marques de soutien et appelle à poursuivre la mobilisation pour sa libération et pour le respect de la démocratie au Brésil.

Le monde regarde aujourd’hui avec inquiétude…

séparation
Sources : l'Humanité

AFFAIRE LEGAY : « IL Y A UNE VOLONTÉ MANIFESTE DE CACHER LA VÉRITÉ »

Pour Arié Alimi, avocat de la militante pacifiste victime de violences policières, à Nice, le 23 mars dernier, les nombreux conflits d’intérêts dans cette enquête rendent impératif un dépaysement de l’affaire hors des Alpes-Maritimes.

Selon les révélations de nos confrères de…

séparation
Sources : Médiapart

Brexit: le sabotage de la volonté des citoyens

Autrefois, on employait le terme de spectacle – du latin spectaculum, « merveille à voir » – pour désigner une pièce de théâtre ou un événement particulièrement sensationnel, dont la vue était censée faire le régal du grand public. Parmi les différents sens historiques du mot,…

séparation
Sources : Médiapart

Palestine: l’arnaque historique du plan de paix américain

« L’accord du siècle » annoncé par Donald Trump devait rompre avec le consensus diplomatique traditionnel. Il va bien au-delà en niant la plupart des droits nationaux reconnus aux Palestiniens par la légalité internationale et les Nations unies, et en mettant un terme au projet…

séparation
Sources : Libération

Adieu poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles : 60% des vertébrés ont disparu en 44 ans

 

D'après «l'indice planète vivante», calculé par la Société zoologique de Londres à partir de 4005 espèces entre 1970 et 2014, et révélé ce mardi dans un rapport de WWF, les populations d'animaux sauvages se sont effondrées. La dégringolade est encore plus marquée dans les…

séparation
Sources : l'Humanité

Le siège du PCF à Lyon attaqué par des fascistes

Le local départemental du Parti communiste a été dégradé mercredi, dans une ville où l’extrême droite agit en toute impunité.

séparation
Sources : Libération

LES ARCHÉOLOGUES, NOUVEAUX DAMNÉS DE LA TERRE

Si la loi d’août 2003 instaurant l’ouverture à la concurrence du marché de l’archéologie préventive a permis de créer des emplois, les conditions de travail se sont profondément dégradées. Rencontre en Haute-Savoie avec les prolétaires de la poussière.

 

séparation
Sources : Libération

«Tolérance zéro» aux Etats-Unis : l’avenir des familles immigrées en péril

La politique de Trump a déjà eu des conséquences dévastatrices pour les sans-papiers arrêtés récemment, notamment pour les enfants, qui ne sont pas certains de retrouver leurs parents.

 

séparation
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation

Mort de rire

7dbc4ab734bb7ca8d3a1ced2fe82939b.jpg

Vous êtes éreinté? Votre activité professionnelle vous plonge dans la dépression? Vous songez à mettre fin à vos jours?

Ne bougez pas nous avons la solution!

Comme à France Télécom hier, comme à la SNCF aujourd’hui, tout comme à l’hôpital et dans la police, on assiste à une recrudescence de suicides de salariés.

Mobilisation générale, on va trouver des solutions.

Le directeur général de la police nationale pour stopper cette vague suicidaire (vingt-huit en 2019) a envoyé, fin mai, une circulaire incitant les encadrants à favoriser «les moments de convivialité et de partage» comme les barbecues, les sorties sportives ou les pique-niques en famille.

A la SNCF (un suicide de salarié par semaine) on a fait appel au cabinet Great Place to Work (super endroit pour travailler) qui a conseillé de distribuer des bonbons aux agents en souffrance, de mettre en place des goûters-surprises ou encore des ateliers de maquillage.

La palme d’or revient à la DRH du CHU de Toulouse avec quatre personnes qui ont mis fin à leurs jours en quelques semaines. Sandra, vingt ans d’hôpital public à son actif: «Nous avons l’impression d’être traités comme des numéros par une direction dont le seul but est de faire appliquer les réductions de coûts et la baisse du personnel. Nous avons besoin d’au moins six cents embauches dans tout le CHU, et vite.» Cinq mouvements de grève en 2019, vingt mobilisations collectives. Embaucher? Impossible! Rétorque la direction convertie au «lean management», «le management sans gras» (et oui ça existe), une doctrine d’optimisation du rendement élaborée par les ingénieurs du groupe japonais Toyota après la Seconde guerre mondiale et peaufinée ensuite dans les éprouvettes néolibérales du Massachusetts Institute of Technology. Qu’à cela ne tienne, on va trouver la solution. Tenez-vous bien! Roulez tambour, sonnez trompettes!

On va organiser des séances de RIGOLOGIE! Cette approche globale permettant «une harmonie entre le corps, l’esprit et les émotions» comme on peut le lire dans le plan d’action du pôle Hôpital des enfants du CHU de Toulouse. Yoga du rire, méditations, sophrologie ludique... La rigologie vise à «cultiver les sentiments positifs et la joie de vivre». A la suite d’une formation de huit jours, facturée 1 400 euros, vous obtiendrez votre diplôme de Rigologue et pourrez devenir «chief happiness officer», ces responsables du service bonheur dont les entreprises du CAC 40 raffolent. La souffrance au travail est devenue un marché. Grotesque et indécent. C’est vrai que:

«Quand on a un marteau entre les mains, tous les problèmes ressemblent à un clou.» Abraham Maslow (The Psychology of Science, 1966)

Rédigé le 11/07/2019

Jacques Pumareda